Voile : Bientôt un Crosscall Class40 tout neuf pour Aurélien Ducroz

26 juin 2020 à 15:10 par Thomas

0
Aurélien Ducroz voile CrossCall

Aurélien Ducroz barrera prochainement son propre voilier Class40. Il est en construction et doit être livré au printemps prochain.

Aurélien Ducroz n’a pas encore son palmarès du ski dans la voile, mais il progresse vite et bien. Au point de toucher une forme de Graal, maintenant que vient d’être prolongé de trois ans, son partenariat avec la société Crosscall qui le suit depuis des années. La marque spécialiste des téléphones pour conditions les plus extrêmes devient un contributeur plus premium, puisqu’elle s’engage à soutenir le projet de construction d’un Class 40, que mène actuellement Aurélien Ducroz. Le chantier est prévu jusqu’au printemps 2021. Le projet a des visées environnementales, sur le choix des matériaux et des fournisseurs, pour réduire le circuit de production à sa plus courte distance.

Crosscall partenaire titre du futur Class40 d’Aurélien Ducroz

A terme, Crosscall sera le sponsor titre et visera d’abord la Jacques Vabre à l’automne 2021, puis le point d’orgue en 2022, avec la Route du Rhum. Pour la marque basée à Aix-en-Provence, ce partenariat étendu vise tout à la fois à gagner de la visibilité à travers un sport qui aimante le grand public, les veilles de départs des plus grandes courses, et de montrer son expertise en équipant notamment de ses nouvelles tablettes, le voilier de son poulain.

Vous aimerez aussi:  OM : Le maillot 2020-21 de la collab' avec BALR a fuité

L’objectif de la Route du Rhum en 2022

La collaboration ainsi nommée, « Crosscall sailing team », doit mener l’ex-champion du monde de freeride et son sponsor titre, jusqu’à la Guadeloupe, à l’arrivée de la prochaine édition de la Route du Rhum, prévue en 2022. « Je suis tellement heureux que Crosscall m’accompagne dans ce projet, jubile Aurélien Ducroz. Plus qu’un sponsor financier, c’est une équipe qui place l’innovation et la technicité au centre sa politique d’entreprise qui va m’accompagner tout au long de cette aventure. C’est une vraie chance pour moi et pour la réussite de ce projet. Durant la Transat Jacques Vabre, c’est toute une entreprise que j’ai senti derrière moi et qui m’a accompagné tout au long de la course. Pour un sportif comme moi, c’est génial de ressentir autant d’énergie derrière soi, ça me pousse à me dépasser encore plus ! »

Privé de Vendée Globe, Aurélien Ducroz a trouvé une motivante compensation

Au Havre, sa « famille Crosscall » tel qu’il la nomme, était venue le soutenir, à quelques jours du départ en direction de Salvador de Bahia, au Brésil. Le Chamoniard, alors associé à Louis Duc, a terminé la course à la cinquième place de la catégorie Class40. A l’avenir, ce sera lui le capitaine à bord et ce projet est une jolie compensation, après qu’il ait dû renoncer à prendre le départ du prochain Vendée Globe 2020, faute d’avoir réuni le budget adéquat.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer