FC Barcelone: exemplaire sur le terrain, moins dans ses comptes

Posté le 20 avril 2012 par

x0

Le Camp Nou du FC Barcelone

Le Camp Nou pourrait-il être abandonné par Barcelone?

Quelle est la meilleure équipe de football au monde ? Actuellement, tout amateur de ce sport vous répondra le FC Barcelone. Un jeu plus que fluide, des passes déroutantes, une aisance technique à faire pâlir d’envie ses adversaires et surtout des résultats incroyables. Bref, tout un concentré qui fait de Barcelone, la meilleure équipe du monde ces dernières années. Toutefois, lorsque l’on se penche sur les comptes du club blaugrana, l’illusion de perfection s’envole rapidement.

FC Barcelone: une valeur énorme, une dette importante

Barcelone est l’institution qui représente au mieux la Catalogne, tant au niveau de sa culture que de sa société. Forbes, le magazine spécialiste de l’économie de référence, fait la lumière sur la dette abyssale du FC Barcelone. Le contraste entre le terrain et les coulisses catalanes est tout simplement déroutant. Alors même si les récentes victoires nationales, continentales et même mondiales du club ont fait grimper sa valeur à 1,31 milliards de dollars, soit la troisième équipe de football la plus chère au monde derrière Manchester United et le Real Madrid, la dette du club reste énorme.

FC Barcelone: un nouveau stade?

« Le Barça est passé d’une dette nulle en 1995 à 612 millions de dollars (466 millions d’euros) en 2010 » déclare Javier Faus, vice-président du comité économique du club. Afin de faire baisser cette dette, premièrement, rappelez-vous ce contrat de sponsoring signé avec la Qatar Foundation. Un contrat de 43,5 millions de dollars (environ 30M€) qui avait surpris le monde du football, le Barça n’ayant jamais eu de sponsor floqué sur son maillot. Forbes avance quelques « solutions » qui semblent très viables quant aux futures actions des dirigeants « cules ». La logique financière voudrait que le club catalan construise un nouveau stade, cède le « naming » de ce stade et programme ses matches plus tôt dans la journée pour s’emparer du marché asiatique.

Malgré la viabilité de ces possibles ressources économiques, les socios du Barça s’inscriraient totalement en faux contre de tels changements. « Le monde entier envie le Barça » s’exclame Faus. Sur le terrain et au niveau des résultats, il n’y a pas de doute. Au niveau supérieur, non.

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.