Anna Polina: « Certains sports n’apprécient pas d’être associé au X »

Posté le 6 décembre 2011

x0

Elle est brune, a 22 ans, mesure 1m79 et cela n’a rien de très banal que l’on vous parle d’elle dans les colonnes de Sportune. Anna Polina est en effet l’égérie de Marc Dorcel, entendez par là, l’actrice X du moment. Etonnante rencontre entre l’univers du porno et celui du sport business à ce détail près qu’Anna Polina sera présente sur les routes du prochain rallye Dakar ; non comme participante mais en qualité de marraine de la moto n°69 pilotée par Hugo Payen.

L’occasion rêvée pour la belle franco-russe d’étendre son image à de nouveaux horizons, elle qui maîtrise habillement sa communication avec un intérêt manifesté pour les réseaux sociaux. Etre la reine du Dakar suppose aussi de faire acte de présence au cours de la manifestation : qu’à cela ne tienne, s’il le faut Anna ira. Sans rouler de mécaniques dans ce monde qu’elle dit ne pas maîtriser. Mais en gardant son côté rock’n’roll qu’elle revendique et qui l’unit à cet univers majoritairement masculin.

Comment avez-vous réagi après avoir appris que vous seriez à l’affiche du prochain Dakar ?
Anna Polina :
J’ai été très surprise au départ mais en même temps très enthousiaste à l’idée de m’associer à cette aventure. Le fossé entre le X et le Dakar est certes énorme mais j’apprécie cet univers de sport mécanique et son côté rock’n’roll.

Comment s’est passée la première rencontre avec Hugo Payen ?
La première fois, c’était pour une séance de photo. Je me souviens du climat, particulièrement froid ce jour-là. A ce détail près, cela s’était super bien passé.

Certains m’ont dit : « Waouh mais c’est terrible de faire du porno » !

Ce partenariat avec Hugo Payen, cela vous inspire quoi ?
Je trouve ça génial et j’aime beaucoup l’idée de m’associer à Hugo C’est un pari risqué que de courir le Dakar cela nécessite d’être très fort dans sa tête.

Vos amis, vos proches, comment ont-ils réagi quand ils ont su l’objet du partenariat ?
Au tour de moi, les gens ont halluciné. Tout le monde trouvait ça génial. Certains m’ont dit : «Waouh mais c’est terrible de faire du porno !» Ça provoque des réactions assez étonnantes.

Qu’avez-vous dit à Hugo Payen avant son départ pour le Dakar 2012 ?
Que je le soutenais et que je l’accompagnais par la pensée. Je lui ai souhaité bon courage, tout simplement.

Qu’attendez-vous de lui ?
Absolument rien. Je trouve déjà particulièrement remarquable de faire ce qu’il fait sans avoir la moindre assistance. Le but d’une bonne fée n’est pas de lui mettre la pression.

Il est quand même un peu le garant de votre image ?
C’est l’image de Marc Dorcel qu’il représente et non pas moi en tant que personne.

Question promotion c’est une super opération

Découvrez aussi l’interview de Grégory Dorcel

Cela n’empêche que c’est vous qui faite le buzz…
C’est incroyable. Quand je fais la revue de presse, de voir l’impact que cela peut avoir même dans les pays étrangers : j’en suis surprise autant que flattée…

Etes-vous plus sollicitée depuis ?
Depuis que le mot est passé j’ai effectivement beaucoup plus de demandes de parrainages. D’une manière générale, j’en reçois régulièrement mais là, elles se font effectivement plus nombreuses et plus variées.

Pour votre communication, c’est une sacrée aubaine ?
C’est vrai que question promotion, c’est une super opération. Mais au départ c’est parce que c’était amusant que l’on a joué le jeu. Le fait que le Dakar soit une énorme manifestation a fait le reste…

Vous êtes une utilisatrice assidue des réseaux Facebook et Twitter !
Les réseaux, pour la communication, cela fait clairement la différence. Cela permet de plus communiquer à destination de nos fans. C’est génial, j’y trouve un même côté rassurant dans la proximité que l’on peut avoir avec le public.

Est-ce vous qui gérez vos profils où confiez-vous la tâche à d’autres ?
C’est moi qui gère seule !

Hormis le Dakar, existe-t-il d’autres disciplines auxquelles vous pourriez associer votre image ?
Je ne sais pas, il y a une réelle part de censure dans le sport. Certains sponsors n’apprécient pas d’être associés au X.

Dites nous pour finir, existe-t-il un sportif professionnel qui vous ferait craquer ?
(Longue hésitation) Non je n’en vois aucun en particulier…

Découvrez aussi l’interview de Grégory Dorcel et toutes les photos d’Ana Polina et Hugo Payen pour le Dakar 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>