AS Monaco – L’évolution de la valeur marchande de Falcao sur le marché des transferts

Posté le 31 août 2016 par

x1

Radamel Falcao a perdu les 3/4 de sa valeur marchande depuis qu'il est à l'AS Monaco. - @Facebook

Radamel Falcao a perdu les 3/4 de sa valeur marchande depuis qu’il est à l’AS Monaco. – @Facebook

Avant l’AS Monaco, tout allait très bien et de manière exponentielle dans la carrière de Radamel Falcao. Depuis le 31 mai 2013, jour de son arrivée officielle sur le club du Rocher, tout s’est inversé. Pour résumer en deux chiffres l’évolution de la valeur marchande de l’international colombien sur le marché des transferts : en 2013, quand il est arrivé pour la somme record de 60 millions d’euros, la plateforme Transfermarkt l’estimait exactement au même prix.


La voiture à 1M€ de Cristiano Ronaldo par Sportune

Un Transfert à 60M€ en 2014, Falcao n’est plus estimé aujourd’hui qu’à 15M€

Trois ans plus tard, le même joueur ne vaut plus que 15 millions d’euros, à la dernière mise à jour effectuée. Entre temps, balloté de l’AS Monaco à Manchester United puis Chelsea, sa valeur a graduellement chuté, sans observer d’arrêt. Dans les faits, Radamel Falcao ne s’est jamais véritablement remis de sa rupture des ligaments en janvier 2014, à quelques mois de la coupe du monde pour laquelle il nourrissait alors, beaucoup d’ambitions.

Une carrière et une valeur marchande ascensionnelle jusqu’à l’AS Monaco

Avant cela en effet, la carrière de Falcao n’avait pas connu eu de couacs. A Porto qui l’a révélé à l’Europe puis à l’Atlético Madrid, le Tigre a fait rugir de plaisir les équipes qui l’ont accueilli. En chiffres, il valait 8 millions d’euros en février 2010, plus du double (17,5M€) un an plus tard, puis 35 millions en février 2012 à l’Atlético Madrid et 60 millions un an plus tard…

Evolution valeur marchande Falcao

Le prix de Falcao qui chute, c’est le business du joueur qui en pâti aussi

Depuis Monaco, la courbe (à voir en images ci-dessus) a donc observé le chemin inverse et cela a eu des conséquences sur tout, notamment la patience des grands clubs à son égard après que Man United et Chelsea s’y soient essayés pour rien. Sur le moral du joueur et pour un buteur ça compte beaucoup d’être bien dans ses pompes. Sur ses propres revenus, enfin, puisque son retour dans le championnat de France s’est accompagné d’une baisse de son salaire en club. Reste quand même un très bon point à l’avantage de Falcao : sa force communautaire, notamment sur Twitter. Parce que dans ce foot d’image et de business, le talent seul ne suffit plus. La popularité ouvre aussi ouvrir des portes.

Une réflexion au sujet de « AS Monaco – L’évolution de la valeur marchande de Falcao sur le marché des transferts »

  1. RAK Jean-Pierre

    Dés que Radamel Falcao rejoura, « el tigre » se réveillera.
    Espérons qu’il cesse de fréquenter l’infirmerie, on a tant besoin d’un joueur comme lui.
    Il formerait une attaque de FUEGO! avec Valère Germain et Bernardo SILVA,
    ES MUY CALIENTE!
    Allé Radamel,Courage, ici à Monaco on t’aime, et à tres bien-tot je l’espère.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.