Chelsea a payé une fortune pour rompre avec adidas

Posté le 14 janvier 2017 par

x0

Changer d’équipementier se révèlera très certainement être une opération rentable à long terme, pour Chelsea. Mais à court terme, ça coûte une blinde !

L’année 2016 dernière aura coûté cher au club anglais de Chelsea. Consulté par le journal The Sun, le rapport des comptes fait état de deux postes de dépenses imprévus et monstrueux pour les finances des Blues : le licenciement de José Mourinho, d’abord, puis la rupture du contrat avec adidas. Pour le « Mou' », Chelsea a versé 8 millions de livres (9,1M€) d’indemnités. Avec adidas, c’est une autre histoire, encore plus couteuse.


L'hallucinante collection de voitures du boss… par Sportune

En 2016, Chelsea a rompu avec José Mourinho et avec adidas

Au mois d’octobre 2016 dernier, les Blues ont en effet annoncé la fin du contrat avec l’équipementier allemand, à six ans de la fin du contrat. Pour une raison simple : Chelsea signé un deal beaucoup plus lucratif avec la marque américaine Nike, à au moins 65 millions d’euros par saison. C’est pas loin d’être le double de ce que verse adidas (38 millions d’euros par saison), jusqu’à la fin de l’exercice 2016-2017 en cours, avant de passer le témoin à sa rivale, pour les quinze prochaines saisons.

L’équivalent de deux ans (sur les 6 restants) de compensation pour le groupe adidas

Naturellement, adidas a demandé à Chelsea une compensation financière, pour rupture anticipée du contrat. Le selon The Sun, elle s’élève à 67 millions de livres, un peu plus de 76 millions d’euros, soit l’équivalent de deux ans de partenariat. C’est assurément beaucoup d’argent à assumer pour les blues mais avec six ans d’échéance restante, cela aurait pu coûter bien plus cher à la direction du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.