Les business des footballeurs. Comment ils investissent leur argent…

Posté le 2 mars 2015 par

x2

Le défenseur espagnol Gérard Piqué a créé sa propre société d'édition de jeux vidéo.

Le défenseur espagnol Gérard Piqué a créé sa propre société d’édition de jeux vidéo.

Passé 35 ans et parfois même bien avant, la carrière d’un footballeur touche à sa fin. Beaucoup anticipent et investissent. Souvent dans la restauration ou l’immobilier. Mais certains ont fait le pari de business plus surprenants. Le web, par exemple, est vu par beaucoup comme un futur eldorado. Le dernier en date, Louis Saha, qui a lancé son réseau social à destination des sportifs tandis que Thierry Henry, Wayne Rooney, Cesc Fabregas et le basketteur Tony Parker viennent d’entrer au capital de Grabyo.

Avant eux, le Portugais Cristiano Ronaldo s’est associé à l’application Mobitto qui vise à récompenser les personnes en fonction de leurs achats et/ou de leur fidélité à l’attention d’une marque. Et encore avant, Juan Matta s’y est aussi essayé avec son propre projet… finalement avorté.

Les réseaux sociaux ont le vent en poupe

Dans de tous autres registres, il y a Samuel Eto’o et les télécom, James Rodriguez avec ses boissons énergisantes, Mathieu Debuchy dans les billards et les baby-foot, Brandao le chanteur ou l’agent, Iniesta et son vin ou encore Jérémy Menez et le business des maisons de retraites. Les footballeurs n’attendent souvent pas la fin de leur carrière pour placer les derniers. Mais tous ne sont pas aussi bons en affaires que le ballon aux pieds.

Découvrez pour une vingtaine de footballeurs français et internationaux, les investissements effectués. Bon ou mauvais business selon vous ? On vous laisse en réagir dans la zone de commentaires ci-dessous…

Découvrez les business des footballeurs en pages suivantes

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22Suivant

2 réflexions au sujet de « Les business des footballeurs. Comment ils investissent leur argent… »

  1. Romain

    Plutôt que certains comme Ronaldo investissent au sein de start-up grandissante et très prometteuse, bien entendu ils attentent un retour financier, mais c’est très bien de participer à de tels projets !

    Romain,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.