Emirates: Après le football, la formule 1 ?

Posté le 18 février 2013 par

x0

Real Madrid – Reproduction fictive du futur sponsor maillot, Fly Emirates

Fly Emirates semble être une marque qui songe sérieusement à augmenter sa notoriété à l’internationale. Après avoir renouvelé à la hausse ses contrats avec le monde du Football (Arsenal, PSG et le Real Madrid), la compagnie a mis sur la table 30 millions d’euros par année, durant 5 ans, pour devenir un partenaire majeur de la Formule 1 et songe sérieusement à parrainé une équipe dans les prochains mois.

Une fois que le contrat signé avec Bernie Ecclestone,  le cheikh Ahmed bin Saeed Al-Maktoum a ajouté qu’il avait l’intention de devenir un sponsor majeur d’une équipe de Formule 1 dans les prochains mois. Emirate souhaite devenir une marque globale et faire partie des sociétés majeures du monde du transport. Son investissement envers le Real Madrid (marque mondiale du football) et prochainement une équipe de Formule 1 semble être la donnée la plus intéressante à retenir.

En 2006, Emirate avait signé un contrat de 25 millions d’euros pour une seule saison, sautant sur l’opportunité de remplacer la marque de tabac allemande West sur la carrosserie des McLaren de Kimi Raikkonen et Juan Pablo Montoya à l’époque. Honda avait obtenu un pré-accord pour trois saisons et 30 à 40 millions d’euros de sponsoring annuels. En vain, car la marque nippone a préféré mettre en avant son projet écologique pour la saison 2007.

Reste une question : quelle équipe pourrait obtenir ce contrat estimé entre 15 et 20 millions d’euros annuel durant 3 ans environ ? On pense à McLaren qui doit remplacer Vodafone dès l’an prochain et qui verrait d’un bon œil Emirate sur ses voitures. L’ironie de l’histoire est que la compagnie avait assuré l’intérim avant l’arrivée en 2007 de l’opérateur téléphonique anglais. Mais il y a aussi l’équipe Lotus qui après les discussions sans fin avec Honeywell pourrait vendre les emplacements rouge de sa R21 à un sponsor qui dispose aussi d’un logo rouge… Enfin, l’équipe Williams dispose de liens importants avec Dubaï et pourrait bien devenir un concurrent sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.