F1 – En 2013, il faut payer pour s’offrir un volant…

Posté le 18 décembre 2012 par

x4

Kobayashi - @Iconsport

Kobayashi – @Iconsport

Le marché des pilotes lors de cette fin d’année est d’une logique pure. D’un côté, Kamui Kobayashi a annoncé à ses fans, sur son site internet, qu’il renonçait pour 2013 à un volant de pilote titulaire, tandis que Romain Grosjean prolonge l’aventure avec Lotus F1 team, un volant qui était fortement convoité. Malgré un cumul de 2,5 millions d’euros de dons de ses fans, Kamui Kobayashi ne pourra évoluer dans une équipe comme titulaire l’an prochain. Les volants Force India, Caterham et Marussia, les seuls qui restent, sont beaucoup trop coûteux. En effet, l’équipe russo-anglaise, Marussia F1 Team, a annoncé l’arrivée comme second pilote, aux côtés de Timo Glock, du jeune Max Chilton qui revendique 11,5 millions d’euros de partenariat. Le double de l’apport de Charles Pic en 2012 par exemple.

Du côté de Caterham, Charles Pic devrait apporter 8 à 10 millions d’euros (grâce à un plus grand apport de Total selon toute vraisemblance) et il aura pour équipier, Heikki Kovalainen qui devrait toutefois réaliser son ultime saison dans l’équipe anglaise, ses relations avec le propriétaire Tony Fernandes n’ayant pas été au beau fixe ces derniers mois. Le résultat du team après le GP du Brésil ayant consolidé sa 10ème place au championnat des constructeurs, le pilote finlandais sécurise son contrat pour 2013. Reste à savoir si la somme sera supérieure à celle de 2012 (4 millions d’euros).

Pour Force India, une annonce est attendue pour cette semaine. Le duo Paul di Resta et Adrian Sutil semble se dessiner. Mais l’ombre de Jules Bianchi reste intéressante, car il n’est pas impossible que l’équipe indienne change de moteur pour 2014, passant de Mercedes-Benz à Ferrari. Bianchi étant un pilote Ferrari et sous contrat jusqu’en 2014 avec la Scuderia, un programme de garantie entre les deux parties n’est pas impossible. Toutefois pour 2013, Paul di Resta (soutenu par Mercedes) devrait rester en poste, et Adrian Sutil, soutenu par 8 millions d’euros de Lenovo, selon la rumeur, semble tenir la corde.

La chute d’Hispania Racing Team et le retrait forcé de Kamui Kobayashi, à peine compensé par l’annonce de Romain Grosjean (soutenu aussi par Total), démontre que la Formule 1 est de plus en plus dépendante d’argent venant de l’extérieur et non plus en rapport à ses résultats. 2013 accélère encore plus le phénomène.

4 réflexions au sujet de « F1 – En 2013, il faut payer pour s’offrir un volant… »

  1. Marc Limacher Auteur de l’article

    Absolument vous avez raison Gilbert pour la précision, mais je parlais de ses dons. Le reste 5,5 millions d’euros environ c’est une promesse de sponsoring seulement, donc pas vraiment de garantie solide dans la F1 d’aujourd’hui.
    Au contraire d’autres pilotes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.