F1: Entre 2008 et 2012 l’audience TV a perdu 100M de téléspectateurs !

Posté le 18 février 2013 par

x0

@Iconsport

@Iconsport

Entre 2011 et 2012 le nombre de téléspectateurs de la F1 à travers le monde a reculé de manière marquée. Surtout dans les pays émergeants, comme la Chine, qui plombe la dynamique entrevue depuis 2010.

Depuis 2008, la Formule 1 a perdu 100 millions de téléspectateurs cumulés, passant de 600 millions à 502 millions l’an dernier. Si en 2010, une remonté à 527 millions s’était fait sentir, la chute est violente en 2012. La faute principalement à des pays à forte population.

Ces chiffres sont inclus dans le rapport annuel de la Formule 1 sur les diffusions télévisuelles. Ils correspondent au nombre de personne qui ont regardé plus de 15 min consécutive tout le long de la saison une course. Reste que la principale inquiétude réside sur la Chine qui a beaucoup perdu, à cause de la concurrence du football, devenu très populaire dans l’Empire du Milieu.

Le Brésil, l’Espagne et l’Italie ont augmenté leur audience TV pour l’année 2012. Rare exception qui confirme la règle, car les Etats-Unis, le Royaume-Unis, la Russie et la Chine, donc, ont fortement baissé. L’audience en Angleterre a chuté légèrement. La Russien qui avait augmenté de 300% son audience grâce à l’émergence de Vitaly Petrov, avait atteint en 2010 et 2011 un total de 40 millions de téléspectateurs. La Chine représentait plus de 100 millions à elle toute seule. Même l’Allemagne a perdu une moyenne de 2,5 millions de téléspectateurs, alors que Vettel domine les débats.

En France depuis 2010, l’audience a baissé progressivement. TF1 revendiquait 2,8 millions de téléspectateurs de moyenne pour la saison. Précisons que les données de ce rapport annuel sont utilisées par les équipes pour obtenir de nouveaux sponsors, ou renouveler des contrats, tandis que les partenaires l’utilisent pour donner moins d’argent. Toutefois, une large polémique tourne autour de ces chiffres, car beaucoup d’études indépendantes, commandées par les sponsors, donnent des chiffres différents et encore moins valorisant pour la Formule 1. Reste que la tendance est à la baisse depuis 5 ans maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.