F1 – La stratégie de fourniture moteur Renault pour 2014

Posté le 10 octobre 2012 par

x0

Renault Sport, en plus d’étudier les candidatures de remplacement de son DG Jean-François Caubet, étudie aussi les candidatures de plusieurs équipes, afin de définir sa stratégie de fourniture à partir de 2014.

Bruno Senna et le Team Lotus - @Iconsport

 @Iconsport

Si Red Bull Racing dispose d’un contrat jusqu’en 2016, en échange d’un statut d’équipe officielle (et donc disposant d’un prix réduit de 50%), la fourniture de Lotus F1 Team, Williams et Caterham n’est pas encore définie. Toutefois, Renault a indiqué qu’elle ne souhaite pas fournir Hispania Racing Team et Marussia. Esquissant sa stratégie future.

Caubet indique qu’il ne pense pas que Force India (Mercedes-Benz) et Toro Rosso (Ferrari) changerons de moteur en 2014, mais estime que fournir une des équipes deux équipes du fond de grille n’a que peu d’intérêt pour le constructeur français, essentiellement pour une question d’image. Préférant affirmer son image de moteur de pointe. D’autant que Renault a affirmé sa volonté de fournir quatre équipes et pas plus et un budget de 90 millions d’euros environ.

D’autant, également, qu’il existe un accord secret entre Mercedes-Benz, Ferrari et Renault pour la fourniture intégrale des équipes de Formule 1 à partir de 2014. Quatre équipes chacune, le constructeur français disposant déjà de son quota. Mais le cas de Caterham n’est pas encore totalement défini. Il n’est pas impossible que Toro Rosso change de motorisation, afin d’épouser un peu plus la nouvelle stratégie de Red Bull pour l’avenir. A suivre donc.

Renault dispose d’accords bien spécifiques avec ses équipes. Red Bull bénéficie d’une réduction de 50% du prix du moteur et bénéficie d’un sponsoring de 5 millions d’euros cette saison et l’an prochain. Lotus F1 Team bénéfice d’une réduction de 25% du prix du moteur V8, au titre d’équipe historique. Williams bénéficie d’une réduction de 2 millions d’euros en échange d’espace publicitaire sur les machines de Maldonado et Senna jusqu’à la fin 2013. Enfin Caterham paie relativement chère (12 millions d’euros) ses moteurs en tant que client normal jusqu’à l’an prochain également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.