F1 – L’intéressant modèle économique de Williams

Posté le 10 décembre 2012 par

x0

Williams @Icon Sport

Williams @Icon Sport

La signature récente du jeune pilote finlandais, Valtteri Bottas chez Williams pour la saison 2013, s’accompagne d’un apport en budget très précis. Au point que l’équipe anglaise est en train de devenir un modèle pour certains teams. Bottas est un talent, mais apportera aussi un total de 4 millions d’euros au budget de l’équipe Williams, selon un procédé relativement simple : le pilote doit combler le déficit d’argent des droits TV. En réalité, Williams vise chaque année la 5ème place du championnat du monde des constructeurs de Formule 1, soit environ 55 millions d’euros annuels. Pour 2012 l’équipe de Grove termine 8ème et touchera 49 millions d’euros environ en droit TV pour 2013. Il faut donc combler le déficit, ce qui fait  6 millions d’euros.

Ce procédé a été imaginé fin de saison 2011, lorsque Rubens Barrichello s’était engagé à trouver 7 millions d’euros pour combler le déficit au championnat des constructeurs. Le vétéran brésilien n’est pas parvenu à ses fins et c’est Bruno Senna et ses 10 millions d’euros qui ont remporté la mise. Pour 2013, sachant que le pétrolier PDVSA, proche de Pastor Maldonado, augmentera de 2 millions d’euros sa mise l’an prochain, il restera donc à Bottas à trouver 4 millions d’euros pour combler le déficit de budget de l’équipe Williams.

Ce procédé fait des émules. Récemment, l’équipe Caterham F1 Team a mis en place un plan B en cas de mauvais résultat en championnat du monde des constructeurs. L’équipe était 11ème avant de débuter la dernière course au Brésil et devait terminer 10ème pour toucher 8.5 millions d’euros de plus de droit TV. Cela a été le cas, Caterham touchera 18,5 millions de droit TV, mais pour combler ce déficit, les pilotes comme Bruno Senna, Vitaly Petrov ont été contactés. Même cas pour Force India. L’équipe visait la 4ème place du championnat du monde des constructeurs (62 M€, mais elle a terminée 7ème, donc touchera 51 millions) et cherche un pilote capable d’apporter 10 millions d’euros pour 2013, pour équilibrer son budget.

Bottas dispose donc d’un contrat long terme avec Williams, mais tant que l’équipe anglaise n’est pas au niveau de ses ambitions, il devra apporter l’argent pour combler le déficit de budget fixé dans son prévisionnel annuels.

Découvrez par ici le classement des pilotes les plus rentables du paddock de F1 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.