F1 2012: Vers un départ du groupe Aabar de Mercedes GP ?

Posté le 20 avril 2012 par

x0

Nico Rosberg - @Iconsport

Le Team Mercedes GP - @Iconsport

Des négociations seraient en cours pour que le groupe d’investissement Aabar mette fin à sa participation dans les entreprises ayant un lien avec le groupe Daimler. Disposant de 3% de Daimler AG et 40% de Mercedes GP Ltd, ainsi qu’une participation dans le constructeur américain Tesla, l’ensemble serait cédé. Selon le magazine Manager Magazine, l’émirat d’Abu Dhabi a l’intention de mettre fin à sa participation dans le groupe Daimler. La société avait déjà réduit sa participation, passant en Mars 2009 de 9,1% à aujourd’hui seulement 3%.  Cette dernière participation serait donc à vendre.

Vers un désengagement d’Aabar de la F1 ?

Concernant la Formule 1, Aabar avait déjà augmenté sa participation entre 2009 et 2010. Depuis le rachat de Brawn GP, le constructeur allemand Mercedes disposait de 45,1%, Ross Brawn&Co de 24,9% et Aabar Investments PJS de 30%. Un pacte d’actionnaire liait les deux acheteurs pour la reprise des parts de Ross Brawn et ses associés en 2011. Ce qui a été fait, gonflant ainsi la participation de la société d’Abu Dhabi de 30 à 40%. Notons qu’en plus de cela, Aabar finance à hauteur de 15 millions d’euros par an environ (sous une forme encore inconnue, mais probablement sous la forme de facilité bancaire) l’équipe de Brackley depuis 2010.

Daimler bientôt seul propriétaire ?

Ce pacte d’actionnaire devrait toutefois donner les pleins pouvoirs au groupe Daimler, propriétaire à 100% à l’horizon d’une date qui pourrait être 2013. La marque allemande a toujours souhaité être seule aux commandes. Reste à savoir comment l’opération se traduira. Deux solutions : cash ou cession d’exposition en échange des parts. Pour l’aspect cash, l’opération pourrait coûter environ 80 à 90 millions d’euros, sachant qu’Aabar a déboursé environ 69 millions d’euros pour prendre 40% de participation dans l’équipe entre 2009 et 2011.

Cash ou cession, reste à s’entendre…

Pour l’aspect cession d’exposition en échange des parts. Cela pourrait s’inspirer du modèle Crédit Suisse – BMW Sauber entre 2006 et 2008 ou la banque disposait d’un espace publicitaire chiffré sur une durée de trois ans en échange d’une rétrocession de ses parts dans l’équipe. Ce qui signifierait dans le cas Aabar – Mercedes GP que l’accord pourrait faire (dans le cas d’une durée de 3 ans) de la société un aussi important sponsor que Petronas à l’avenir. Soit 30 millions d’euros d’exposition sur la voiture par année.

Dans le garage de Fernando Alonso, on trouve... une Ferrari FF dernier modèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.