F1: Raikkonen pilote-actionnaire de l’équipe Lotus F1 Team

18 janvier 2012 à 16:20 par Marc Limacher

0
Kimi Raikkonen

Kimi Raikkonen

Kimi Raikkonen débutera prochainement au volant d’une Lotus sa première saison de Formule 1 depuis 2009. En coulisse, les modalités de sa signature en faveur de l’équipe d’Enstone étonnent encore aujourd’hui. Le secret résiderait dans l’octroi d’action de l’équipe. Gérard Lopez, co-fondateur du fond d’investissement Genii Capital et propriétaire de l’équipe Lotus F1 Teama mis en place un plan de séduction basé sur plusieurs leviers économique. Le salaire est une chose, les primes aussi. Toutefois, l’homme d’affaire aurait accepté la proposition des agents du champion du monde 2007, d’obtenir des actions de l’équipe sur la période du contrat (2012 et 2013).

Le patron de Lotus F1 Team lâche des actions à Kimi Raikkonen

La méthode n’est pas nouvelle et reste destinée à séduire et impliquer d’avantage un pilote. Le dernier en date à avoir eu des actions dans une équipe reste le québécois Jacques Villeneuve qui disposait d’environ 5 à 7%, selon les indications de l’équipe British Amercian Racing (BAR). Auparavant, Denis Hulme, champion du monde 1967, disposait d’actions de l’équipe McLaren dans les années 60/70, tandis que le triple champion du monde australien, Jack Brahbham avait des actions du constructeur anglais Cooper, jusque dans le début des années 60. La pratique était donc courante à une époque, mais perdu depuis. Kimi Raikkonen réhabilite le concept.

Raikkonen n’est pas le premier pilote à être ainsi intéressé

Il semblerait que le champion du monde 2007 ait à disposition des bons de souscription sur la durée de son contrat. Permettant ainsi au pilote d’obtenir une sorte de prime à la fin de son contrat lorsqu’il vendra ses parts de l’équipe. Cette prime peut être estimée à 10 millions d’euros environ. Au total Kimi Raikkonen pourrait toucher un total de plus de 30 millions d’euros (salaire, prime et actions) durant son séjour à Enstone.

Les voitures personnelles des pilotes de F1 : Fernando Alonso, Jeep Wrangler Rubicon





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑