Loeb, une « marque » à 28M€ en 2011. Explications…

Posté le 22 octobre 2011 par

x0

Sebastien Loeb - @Iconsport

Sebastien Loeb, favori du Rallye de France en 2011 - @Iconsport

Tandis qu’il s’échine, sur les routes de Catalogne en Espagne, à décrocher un huitième sacre consécutif de Champion du monde des rallyes, Sportune vous apprend ce samedi, que le Français Sébastien Loeb est le seul tricolores dans le classement des 25 sportifs à la plus forte valeur commerciale en 2011 (28 millions d’euros, le potentiel marchand de la « marque » Sébastien Loeb. Son palmarès plaide pour lui, sa disponibilité naturelle également. Puisque le pilote alsacien est sous les feux de la rampe en ce samedi d’octobre, attardons nous, plus en détail, sur les raisons de sa présence dans notre Top 25.

Sébastien Loeb, seul français du Top 25 des sportifs les plus bankables

Pour établir ce classement en collaboration avec Marc Limacher, fondateur de tomorrownewsf1.com, plusieurs critères ont été retenus avec des coefficients d’importance : les revenus principalement mais aussi la performance sportive, la visibilité de la discipline et sa puissance médiatique. Analyse avec Sébastien Loeb…

Les revenus de Sébastien Loeb
En 2010, il était, selon l’Equipe, le cinquième sportif français ayant gagné le plus d’argent après Henry, Parker, Benzema et Ribery. D’après le quotidien sportif, il a gagné cette année-là, 7,3 millions soit 1,2 millions d’euros de moins que l’année précédente. Cela ne va toutefois pas durer car Loeb vient de rempiler chez Citroën et l’Equipe toujours, prétend qu’il sera payé 8 millions d’euros par saison. Deux fois plus qu’en 2010. Avec des revenus publicitaires proches des 3 millions d’euros, Sébastien Loeb devrait donc dépasser la barre des 10 millions d’euros annuels.

La performance sportive
Toute simplement monstrueuse. Loeb, et c’est son palmarès qui parle, est le plus grand pilote de rallye de tous les temps avec ses sept titres de champion du monde consécutif et peut-être un huitième qui se dessine ce week-end. Entres autres records qu’il détient : le plus de titres de champion du monde, d’être Champion avec le plus grand écart de points (105), champion du monde avec le plus de victoires en une saison (11) ou encore d’être le premier pilote non-nordique à avoir remporté le rallye de Suède.

Visibilité de sa discipline et puissance médiatique

C’est là que le bas-blesse pour Sébastien Loeb. Car s’il est apprécié du grand public avec qui il a toujours fait l’effort d’être proche (il a été élu 2e sportif préféré des Français en 2011), il souffre d’un déficit de notoriété propre à sa discipline. Heureusement pour lui, le rallye étant l’une des rares disciplines (surement la seule avec le Tour de France) gratuite pour les spectateurs il y a toujours autant de monde pour le suivre le long des routes. Sorti de là, il faut aller chercher sur Orange Sport le résumé des courses du championnat du monde des rallyes quand la plus médiatique Formule 1 a droit aux directs de TF1. Sans quoi, il serait surement plus haut dans note classement.

A ne surtout pas rater :

Top 25 exclusif des sportifs les plus bankable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.