Finale coupe de France féminine 2016: Montpellier – Lyon en direct streaming

Posté le 15 mai 2016 par

x1

Intouchables les filles de l'Olympique Lyonnais ? Aux Montpelliéraines de prouver le contraire... - @Facebook

Intouchables les filles de l’Olympique Lyonnais ? Aux Montpelliéraines de prouver le contraire… – @Facebook

Elles sont déjà sacrées championnes de France avant même la dernière journée, elles disputeront prochainement la finale de la Ligue des champions après avoir corrigé le PSG en demi-finale et elles visent une cinquième victoire consécutive dans la compétition. Une fois cela souligné, tout est presque dit de la finale de la Coupe de France féminine 2016, Montpellier – Lyon, en direct streaming et live TV sur France 4, ce dimanche après-midi.

Suivez la finale de la coupe de France féminine 2016, Montpellier – Lyon en direct streaming

La finale coupe de France féminine 2016, Montpellier – Lyon est en direct live streaming


Les crampons exclusifs de Rémy Cabella pour la… par Sportune

Il serait toutefois facile de vendre la peau du Montpellier Hérault avant que le Lyon ne lait croqué. Ce serait d’abord faire injure aux filles de La Paillade qui ont à leur avantage, de ne pas avoir perdu cette saison contre l’OL (0-0 au match aller en championnat à Montpellier, le retour restant à disputer). Mais également à la glorieuse incertitude du sport qui nous a rappelé, outre-manche avec Leicester, que l’on pouvait être donné pour mort et accomplir des miracles.

En direct sur France 4

Cette finale de la coupe de France féminine 2016, Montpellier – Lyon disputée depuis la ville de Grenoble en Isère aura le duo Fabien Lévêque et Marinette Pichon aux commentaires, avec Claude Eymard sur le bord du terrain.

Une réflexion au sujet de « Finale coupe de France féminine 2016: Montpellier – Lyon en direct streaming »

  1. Gillet Aline

    je ne suis pas particulièrement fana de foot mais un match qui passe un dimanche c’est rare mais je suis déçue des commentaires, un coup on parle des lyonnaises, ensuite de l’espagnole ou de la brésilienne puis des montpelliéraines, ceux sont avant tout des équipes qui représente deux villes et non pas un match international!! On pourra s’étonner ensuite que les jeunes deviennent intolérants. Chers journalistes vous devriez montrer l’exemple et cesser de nationaliser les sportifs. Même réflexion quand vous commentez des matchs équipe de France:  » Le français d’origine… « .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.