Atlético Madrid : Les nuits à 35 000 € de Marcos Llorente

25 juin 2020 à 18:25 par Enzo Fiorito

0
Marcos Llorente matelas

Marcos Llorente et sa compagne ont des réveils heureux, sur leur matelas à 35 000 euros !

« Se lever du mauvais pied ». Cela doit certainement peu arriver au milieu de terrain de l’Atlético Madrid, Marcos Llorente. Depuis la reprise de la Liga (le 11 juin), le joueur semble à son aise physiquement sur le terrain. En témoigne ses trois titularisations en quatre matches et ses deux passes décisives et son but, en 30 minutes, lors de son entrée, à Osasuna (victoire 5-0, le 17 juin). Réputé pour avoir une alimentation saine et pour son goût à l’effort, l’ancien du Real détient un autre secret : le lit dans lequel il dort.

Les avantages du lit du joueur de l’Atlético Madrid

Le quotidien espagnol As nous révèle les avantages du lit, de la marque Hogo, dans lequel s’endort Marcos Llorente. Hogo utilise des matériaux 100 % naturels et durables, sans produits chimiques ni synthétiques. Le sommier est issu de forêts durables et permet une adaptabilité totale à la forme du corps. Le matelas, sans produits chimiques, provient d’Amazonie. Il offre une meilleure respiration et chasse l’humidité. Les oreillers et les couvertures sont fabriqués avec une laine spéciale de moutons mérinos d’Australie et de Nouvelle-Zélande, adaptée aux personnes allergiques à la laine ou aux acariens.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais - Ça coûte combien de recruter Axel Disasi (Reims) ?

Une nuit à 35 000 € pour Marcos Llorente

Selon la présentation faite sur la plateforme en ligne de la marque, Hogo « est le seul système de repos scientifiquement garanti et breveté au monde qui réduit naturellement l’âge biologique en ralentissant le processus d’oxydation et d’inflammation par lequel nous vieillissons. » Le prix du lit approche les 35 000 €. À l’Atlético, lors des tests physiques réalisés, pour savoir comment les joueurs récupèrent dans cette période inédite de football, Marcos LLorente, arrive en tête. Le lit doit sûrement y être pour quelque chose.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer