OM, FC Nantes, SCO… Ça coûte combien de recruter Pape Gueye (HAC) ?

17 juin 2020 à 19:25 par Enzo Fiorito

0
Transfert Pape Gueye OM Nantes Le Havre

La situation contractuelle de Pape Gueye est aussi floue qu’il y a de monde pour le recruter.

Pape Gueye est au cœur d’une situation, pour le moins, très confuse. En effet, le milieu défensif du Havre, en fin de contrat à l’issue de la saison, s’est engagé avec le club de Watford, en Premier League, début d’année 2020. Seulement, depuis, le Franco-Sénégalais refuse de rejoindre la banlieue de Londres. Pour cause, des « irrégularités » financières dans son contrat, explique t-il, dans un communiqué transmis à L’Equipe, que son ancien agent ne lui avait pas correctement traduites. L’OM, le FC Nantes, le SCO d’Angers et Strasbourg se sont positionnés.

Un transfert dans le flou pour Pape Gueye

Pape Gueye, joueur du Havre, a signé un pré contrat, le 15 janvier 2020 dernier avec Watford. Depuis, le club anglais a officialisé sa venue, le 29 avril. La ligue anglaise a même homologué son transfert. Le problème ? Le joueur ne souhaite plus rallier le 17ème de Premier League. Le Havrais, accompagné de son nouvel avocat, Mr Pierre-Henri Bovis, ont enclenché une procédure de divorce avec le club. Désormais, deux solutions s’offrent à eux : rompre le contrat avec les Hornets ou négocier un transfert avec un autre club, qui devra payer une indemnité estimée à 5 M€, selon Foot Mercato. Transfermarkt l’évalue à 1,6 M€.

Vous aimerez aussi:  Real Madrid : Plus de 27 000€ pour les maillots de la victoire sur Eibar

L’OM, FC Nantes, le SCO et Strasbourg suivent le joueur

De l’autre côté de la Manche, la situation est claire. Pape Gueye est lié au club de Watford pour une durée contractuelle de cinq ans, avec un salaire mensuel brut de 30 000 €, toujours selon Foot Mercato. Le club attend son protégé le 1er juillet prochain. Cependant, des formations françaises ont profité de cet imbroglio pour se rapprocher de l’entourage du joueur. Selon La Provence, l’OM, en difficultés financières, se verrait bien faire un coup dans l’histoire. Le média local évoque même des échanges entre la direction olympienne et les proches de Gueye. Le SCO d’Angers, lui, aurait un tour d’avance sur le dossier, puisque Ouest France parle d’un accord de principe entre les deux parties avec une durée de contrat de quatre saisons. D’autres clubs comme Nantes ou Strasbourg sont à l’affût. Le joueur et son agent devraient probablement revoir à la hausse les conditions salariales.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer