Girondins de Bordeaux, Zidane, Danone: Les dessous d’un mariage avorté

Posté le 23 mai 2014 par

x0

Zinedine Zidane sur le banc du Real Madrid - @Iconsport

Zinedine Zidane ne sera pas l’entraîneur des Girondins de Bordeaux – @IconSport

Zinedine Zidane à la tête des Girondins de Bordeaux : l’image n’aura finalement duré que quelques jours, avant que le président Jean-Louis Triaud ne mette fin au suspense, sur les ondes de RTL. La raison officielle est l’attachement du champion du monde 1998 au club du Real Madrid. Il se murmure également que le recrutement demandé par Zidane (5 joueurs essentiellement des madrilènes) était trop important. Mais il existe un autre levier très intéressant : celui de l’accord avec Danone.

Zidane à Bordeaux avec Danone dans ses bagages

Récemment, le journaliste Thierry Clopeau indiquait sur son blog que les contacts entre Zidane et Bordeaux remontaient à deux mois. Et qu’à la marge des discussions il y avait Danone. Franck Riboud, PDG du groupe Danone a en effet décidé d’arrêter sa participation au club d’Evian Thonon Gaillard. Or ses liens avec Zinedine Zidane sont très forts (le joueur est un ambassadeur du groupe depuis 10 ans). Le raccourci a donc été vite entendu : les 6 millions d’euros de sponsoring annuels de Danone devaient être transférés à Bordeaux en plus d’un investissement de quelques millions d’euros pour assurer le recrutement souhaité. Sauf que le projet n’a pas abouti en l’état.

Danone, le « good deal » de M6

Car il est une autre lecture à faire de ces discussions, qui dépasse celle-là le cadre du football. L’hypothèse selon laquelle le groupe M6 (actionnaire principal des Girondins) a cherché un accord de plusieurs dizaines de millions d’euros en publicité/parrainage pour ses émissions. Comme une réponse à donner au partenariat événementiel de TF1 et Danone conclu en mars 2014 autour de la marque Activa. L’investissement de Danone dans les médias est supérieur à 100 millions d’euros par an. Le groupe TF1 en absorberait le quart et le reste serait réparti dans les différents médias. M6 ne toucherait selon nos estimations que 10 à 12 millions d’euros de cet investissement publicitaire. Grâce à l’arrivée de Zidane, le groupe espérait s’approcher des 16 à 20 millions d’euros par an.

Un projet qui restera symbolique

Même avorté, ce projet unissant Zidane, les Girondins de Bordeaux et Danone restera donc comme particulièrement intéressant car il aura démontré une nouvelle dimension du sport contemporain. Désormais, l’implication est globale et la vision totale pour construire un projet viable bénéficiant à l’ensemble des parties.

Toute l’actu des Girondins de Bordeaux est à suivre chez notre partenaire WebGirondins.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.