Le salaire de Patrice Garande au SM Caen

Posté le 29 avril 2017 par

x2

Le salaire de Patrice Garande au Stade Malherbe de Caen est estimé à 40.000 euros par mois.

Sur le banc du Stade Malherbe de Caen depuis six ans, Patrice Garande a repris les rênes du club normand lorsqu’il est descendu en Ligue 2, à l’issue de l’exercice 2011-2012. Depuis, le coach caennais a fait remonter le club en Ligue 1 en 2015 et tente de la maintenir pour une troisième saison consécutive. Sous contrat jusqu’en juin 2018, le salaire de Patrice Garande au SM Caen est estimé à 40.000 euros bruts par mois.


L'iPhone Platinium customisé de Neymar par Sportune

Le salaire de Patrice Garande est en-deça de la moyenne des entraîneurs de Ligue 1

Parmi ses confrères du championnat de France, le salaire de Patrice Garande est bien en dessous de la tranche moyenne d’un coach de Ligue 1 qui avoisine les 92.750 euros, selon les chiffres donnés en fin d’année dernière par le journal l’Equipe. A l’année, le technicien caennais de 56 ans perçoit 480.000 euros, soit un salaire dix fois inférieur (quasiment) à celui du coach du PSG, Unai Emery qui gagne environ 5 millions d’euros par an.

Il gagne deux fois moins que le plus haut salaire du club

Patrice Garande dépasse le salaire moyen au Stade Malherbe de Caen, cette saison 2016-2017. Le natif de Oullins, âgé de 56 ans est viscéralement associé au club normand ; longtemps comme adjoint, de 1995 à 99 et de 2005 à 2012. Puis en qualité d’entraîneur principal, depuis 2012 qu’il a succédé à Franck Dumas dont il été le second.

2 réflexions au sujet de « Le salaire de Patrice Garande au SM Caen »

  1. Loqué Raymond

    Le salaire de Guérande n’est pas surestimé par rapport aux autres entraineurs d’accord, mais enfin depuis 2 mois qu’a-t-il apporté au club? D’une façon générale les entraineurs , comme les joueurs devraient être rénumérés au mérite car pour moi sur ces 2 derniers mois comment peuvent-ils justifier un pareil salaire. S’ils étaient payés d’après les résultats, peut-être que certains mouilleraient un peu plus le maillot, quand aux grandes déclarations de Gravelaine and co sur le recrutement, le niveau, le projet, fiasco TOTAL mais biensûr salaire optimum; tant pis pour les supporters et amoureux du foot, VOUS les responsables vous nous privez de beaux matchs à venir,triste bilan.

    Répondre
  2. PHILIPPE christian

    En accord total avec les commentaires précédents. L’ensemble du SMC est totalement depuis 3 ou 4 ans dans le discours et dans les promesses. Le recrutement à la limite de l’esbrouffe (les joueurs recrutés l’an dernier-le bouquet je crois- ont quasi tous ciré les tribunes et je ne parle pas du recrutement particulièrement anticipé de Sane!!!), la formation est inexistante au niveau national dans toutes les catégories de jeunes, et quand mais par miracle un ou deux joueurs prometteurs éclosent le staff ne saisit pas leur potentiel, l’entraineur les fait très peu jouer, et le président-entrepreneur ?- les brade en démontrant son inaptitude économique (pensons à Lemars et sans doute demain à Mackengo).
    Dans un club aussi mal géré l’entraineur est au niveau de son salaire certes minimaliste dans ce milieu trop protégé: et le résultat est confondant : défense de championnat National, surtout en défense centrale, milieu vieillissant et en courant alternatif, aucun système de jeu, et bien plus le plus pauvre fond de jeu de la ligue 1. Confirmé chaque année!
    Caen n’attire aucun joueur sérieux de bon niveau. Est -on surpris? Ce club ressemble-grace à son réseau- à de l’OL canada Dry , petite PME perdue dans un monde qui lui même pourtant se prend pour le CAC 40 du foot. Même dans ce monde d’apparence Caen est un intrus. Et ça se voit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.