Michael Schumacher chez Sauber peut rapporter gros !

Posté le 2 octobre 2012 par

x0

Michael Schumacher - @Iconsport

Michael Schumacher – @Iconsport

Suite à l’annonce de Lewis Hamilton chez Mercedes AMG F1 dès l’an prochain, les rumeurs autour de Michael Schumacher vont bon train. Si l’idée d’être ambassadeur de la marque à l’étoile ne semble pas satisfaire le septuple champion du monde allemand, n’ayant pas envie de reproduire le remake Ferrari (2007-2009), il est tout à fait possible que le pilote rebondisse dans une autre équipe. Sauber en tête. Dans les allées du paddock de Singapour, la silhouette de Michael Schumacher est en grande conversation avec Monisha Kalternborn, la patronne de l’équipe Suisse. Une première entre les deux parties, qui n’a pas manqué d’interroger sur l’avenir du pilote allemand. Du côté suisse, l’idée d’avoir Schumacher dans un baquet Sauber est séduisant, mais intrigue outre mesure. Probablement une ultime manière de boucler la boucle.

Michael Schumacher coûte jusqu’à 18M€ mais en rapporte la moitié
Actuellement payé 8 millions d’euros, plus une prime de 70.000 euros par point inscrit par Mercedes AMG F1, Michael Schumacher coûte 15 à 18 millions d’euros par année, mais en rapporterait au moins la moitié selon les estimations, voir plus selon d’autre. Aucun chiffre précis n’a été formulé depuis son retour en 2010, reste que l’attrait pour le septuple champion du monde donne toujours la fièvre envers les équipes. Malgré ses 43 printemps.

Michael Schumacher chez Sauber permettrait de valider du sponsoring
Pour Sauber l’affaire serait intéressante d’un point de vue financier. Au-delà du salaire (autour de 10 millions d’euros), il permettra de conclure enfin un accord avec la banque UBS, hésitante depuis 18 mois autour de l’équipe et pas vraiment satisfaite de son investissement comme sponsor principal de la Formule 1 (160 millions d’euros sur 5 ans). Il n’est pas impossible qu’une rallonge de 10 à 20 millions d’euros soit établie pour l’équipe basée à Hinwill et Schumacher pourrait en être le déclencheur. Sachant qu’une partie de la fortune de l’allemand est gérée par l’Union des Banques Suisses, l’association entre l’établissement bancaire et la légende des circuits, le tout avec l’image Suisse de Sauber renforcerait l’idée. A suivre donc.

Un retour aux sources pour Schumacher…
Pour Schumacher c’est un retour ultime aux sources. C’est auprès de Sauber (alors partenaire de Mercedes en endurance) que Schumacher a obtenu son premier volant professionnel en 1990/1991. Il était même au centre d’un projet pour 1992 d’une Formule 1 Mercedes-Benz piloté par Peter Sauber. Un projet qui n’a jamais vu le jour de manière officielle.  Aujourd’hui, le team suisse est propulsé par un moteur Ferrari. Les temps changent et l’idée d’un rapprochement entre Sauber et Schumacher pourrait être bénéfique pour tout le monde. Le temps d’une année ou deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.