OL Transfert – Ça coûterait combien de signer Jason Denayer (Manchester City) ?

Posté le 24 juin 2017 par

x0

Prêté à Sunderland mais joueur de Manchester City, Jason Denayer serait dans le viseur de l’OL. – @Twitter

Si ce n’est l’un, peut-être l’autre ? En même temps qu’il suit Eliaquim Mangala, l’Olympique Lyonnais selon L’Equipe se penche, toujours du côté de Manchester City, sur la piste du défenseur belge, Jason Denayer. Le « futur Kompany » comme l’appelle parfois la presse anglaise a l’avantage d’être moins cher que l’international français, car c’est l’un des freins à l’arrivée de Mangala chez les Gones. Moins cher, suivant à combien les Citizens acceptent de s’en séparer. S’il cherchent à dégraisser en défense, Jason Denayer n’est peut-être pas le premier sur la liste. Décryptage de ce que pourrait coûter un transfert du Belge, pour l’Olympique Lyonnais


L'iPhone Platinium customisé de Neymar par Sportune

Une valeur marchande plus de 2 fois inférieure à l’indemnité de transfert que veut City pour Mangala

Deux fois moins environ que ce que réclamerait City pour Eliaquim Managla : ce n’est pas le prix demandé par le club anglais, mais l’estimation de la valeur marchande du joueur, plutôt proche des 7,5 à 8 millions d’euros. Certes, il est jeune (21 ans), avec du potentiel, seulement City ne donne pas l’impression de vouloir l’exploiter. A Manchester depuis les juniors, Denayer n’a encore jamais porté le maillot de l’équipe première. Depuis son passage chez les pros, il a été successivement prêté au Celtic de Glasgow, au Galatasaray et la saison dernière, au club de Sunderland. Faut-il comprendre qu’il n’entre pas dans les plans de son entraîneur Pep Guardiola ? De certain, il n’a plus prolongé son bail, depuis son extension en 2015 et pour cinq ans.

Un salaire similaire et même un peu inférieur à celui de Nkoulou à l’OL pour JAson Denayer

Peut-être plus encore que l’indemnité du transfert, c’est sur le salaire que la différence est la plus grande entre Eliaquim Mangala et Jason Denayer. Le premier émarge à plus de 5,5 millions d’euros la saison, sans les bonus ; l’autre à moins de 3,5 millions d’euros. Le premier gagne plus que tous les joueurs du vestiaire actuel es Gones, l’autre est sensiblement au même niveau de rémunération que Nicolas Nkoulou. Tout dépend toutefois des prétentions de chaque joueur, à savoir s’ils sont disposés à rogner sur leurs émoluments du moment, ou si au contraire ils souhaitent être augmentés. Dans leur situation un peu précaire sportivement, le critère financier n’est peut-être pas celui qui va dicter le choix en premier. Même s’il compte bien évidemment, dans la décision finale….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.