OM, ASSE, PSG, OL…. La Ligue 1 selon les clubs qui génèrent le plus d’argent

Posté le 10 mars 2017 par

x0

Avec 110M€ de revenus dont un peu moins de 30 millions du sponsoring, l’OM a de la marge pour augmenter ses recettes, car le club négocie de nouveaux partenaires pour son maillot.

Le Paris Saint-Germain (542,416 millions d’euros) génère à lui seul autant de revenus que l’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille, l’AS Monaco, les Girondins de Bordeaux et l’AS Saint-Etienne réunis (540,645 millions d’euros). C’est l’un des éléments forts, qui ressort des comptes des clubs de Ligue 1, sur la base de l’exercice 2015-2016, publiés ce jeudi par la Ligue de football professionnel (LFP).


Le téléphone en or 24K de Neymar par Sportune

Le PSG génère plus de revenus à lui seuls que l’OL, l’ASM, l’OM, les Girondins et l’ASSE réunis

Les revenus en questions dépendent des trois principaux postes de recettes que sont le sponsoring, les droits audiovisuels et la billetterie, en plus des autres produits, regroupés ensemble. Ils sont donnés tels que traduits dans les comptes de la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), sans prise en compte des spécificités possibles de chaque club. Ce classement inclut aussi les équipes promues cette saison en Ligue 1 que sont, Dijon, Nancy et Metz, mais le chiffres donné les concernant est celui de leur saison en Ligue 2.

La base de fans comptent au moins autant que les victoires et les titres dans le business

La moyenne de revenus à 76 millions d’euros par équipe de Ligue 1 est donc, partant de ce principe, à nuancer. Mais cela pointe bien l’écart existant entre les clubs les plus populaires, dopés par des recettes de sponsoring et de billetterie supérieurs et les autres plus modestes, d’ambition sportive et de popularité. Pour toucher plus, il faut nécessairement gagner sur le carré vert, mais le seul effet sportif ne suffit pas à faire d’un club, une puissante machine à cash. La « fan base » si chère à la nouvelle direction de l’Olympique de Marseille est au moins aussi indispensable que des titres, mais l’un va souvent avec l’autre.

La Ligue 1 est toujours moins sexy que la si puissante Premier League anglaise

Reste quand même un élément sur lequel les équipes ne peuvent pas directement agir qui est celui des droits de l’audiovisuel, négociés puis redistribués ensuite par la Ligue de football professionnel. C’est encore l’un des points qui sépare la France de la puissante Premier League anglaise, où les droits télé se sont vendus trois fois ceux de la Ligue 1. Pour donner un idée plus précise, le 20e de Premier League gagne autant de ce secteur, que le champion de France. Le total des revenus générés par les clubs de Ligue 1 est résumé dans le tableau complet, en âge suivante.

Les revenus générés par les clubs de Ligue 1 (sur la base de la saison 2015-2016)

club Revenus en 2015-2016
20. Dijon FCO 11,943M€ (en Ligue 2)
19. AS Nancy Lorraine 13,204M€ (en Ligue 2)
18. FC Metz 16,861M€ (en Ligue 2)

Voir le classement complet des revenus des clubs de Ligue 1, en page suivante

Pages: 1 2Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.