OM – Lassana Diarra, décryptage d’une communication désastreuse…

Posté le 12 février 2017 par

x0

Lassana Diarra a encore fait montre d’une communication catastrophique, ce samedi et dimanche. – @Facebook

On l’entend peu, il se montre rarement en dehors du terrain, mais il fait pourtant beaucoup parler de lui. Encore aujourd’hui dimanche, dans une histoire qui devrait sceller son avenir à l’OM, Lassana Diarra est la victime consentante de la colère phocéenne sur les réseaux sociaux. La raison ? L’info sortie par le journal L’Equipe, selon laquelle le joueur a refusé de se rendre avec le groupe de l’OM à Nantes ; l’international français ne souhaitant plus, selon le quotidien sportif, porter le maillot de son club.


Dans le jet privé de Karim Benzema par Sportune

Lassana Diarra dénonce un mensonge de la presse, mais se terre dans son silence

Ce à quoi le joueur a répondu, samedi soir, d’un très lapidaire message sur Twitter : « Le mensonge a beau être rapide, la vérité le rattrape toujours. Bonne nuit les amis ! ». Comme toujours, le milieu de terrain de 31 ans nourrit le flou sans donner ni précision, ni rectification ou élément d’indication. Comme toujours, le public reste sur sa faim. Avec lui, c’est devenu une habitude…

D’autres se chargent de communiquer pour le milieu de terrain de l’OM

Lassana Diarra est si mauvais communiquant, que d’autres se chargent de parler pour lui. En décembre 2015 il doit sortir de sa réserve pour dénoncer les propos d’un certain Marijo Knez, prétendument son agent. A l’époque, il était question d’un départ du joueur, vers le championnat italien. Même chose six mois plus tard, en août 2016. Cette fois, l’agent se nomme Hatem Fara, lui non plus n’a aucun lien professionnel direct avec le joueur, pourtant lui aussi va parler en son nom, en affirmant, à la presse espagnole, que l’international n’allait pas quitter l’OM.

Ceux qui le critiquent de trop, Lassan Diarra les bloque sur Twitter

A chaque fois, Diarra joue les pompiers de services pour démentir les rumeurs. Toujours de façon très laconique. A ceux qui lui demandent des explications sur Twitter, le joueur les bloque. Malgré ses 450.000 followers, il est probablement le joueur de Ligue 1 qui compte le plus d’abonnés bloqués. Sa communication est au moins aussi mauvaise, que l’image postée hier, juste avant le début de la tempête, de lui prenant la pose, sous la légende : « Toujours rester serein… ». Mais jamais transparent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.