OM – Manchester United : le match du business

Posté le 23 février 2011 par

x0

Le stade Vélodrome de l'OM

Stade Velodrome

L’Olympique de Marseille accueille mercredi Manchester United dans le cadre du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.Un énorme enjeu sportif et financier pour les deux formations, qui font tous les deux parties des 20 clubs de football les plus riches du monde. Difficile, pourtant, de placer ces deux équipes dans la même cour d’un point de vue économique.

Les Red Devils de Wayne Rooney disposent de revenus 2,5 fois supérieurs à leurs adversaires français. Une différence qui s’explique surtout par d’énormes différences dans les revenus liés à la billetterie. Un secteur dans lequel les recettes mancuniennes sont près de cinq fois supérieures à celles des Marseillais. Résultat : Manchester peut se permettre de proposer des prolongations en or à ses joueurs. C’était le cas de Wayne Rooney fin 2010, qui est devenu le 2e joueur le mieux payé au monde avec un salaire de 11,5 millions d’euros brut annuel. Plus récemment, Patrice Evra s’est aussi vu offrir une superbe revalorisation salariale.

Manchester United a moins dépensé que l’OM cette saison

Malgré ces largesses, force est de constater que dans le Top 3 des clubs les plus riches du monde (composé du Real Madrid, du FC Barcelone et donc de Manchester United), MU est incontestablement le moins dépensier ces dernières années. Sur le marché des transferts, le club limite les dépenses à leur stric minimum, soit moins de 30 millions d’euros. Une somme bien faible pour une société de cette taille. Les Red Devils ont, par exemple, moins dépensé que les Marseillais !

Manchester United et sa dette pharaonique, l’OM et sa masse salariale contrôlée

La dette pharaonique des Anglais, estimée à plus de 820 millions d’euros, et les rumeurs de rachat du club détenu par la famille Glazer, explique en grande partie cette réserve. Côté marseillais, on est, heureusement, assez éloigné de ce genre de soucis d’endettement. Sur la saison 2009-2010, le club arrive quasiment à l’équilibre budgétaire, accusant un déficit inférieur à 1 million d’euros sur l’exercice. Contrôlé par la rigoureuse DNCG, le club se bat néanmoins pour baisser sa masse salariale…

OM – Manchester United : le comparatif business de Sportune

OM Manchester United Différence entre
les 2 clubs
Revenus 141,1M€ 349,8M€ X2,5 (pour MU)
Progression revenus
sur un an
+7,9M€ +22,8M€
Revenus Billetterie 25,2M€ 122,4M€ X4,9 (pour MU)
Revenus Droits tv 70,8M€ 128M€ X1,8 (pour MU)
Revenus commerciaux 45,1M€ 99,4M€ X2,2 (pour MU)
Joueur le mieux payé Gabriel Heinze
4,5M€ brut annuel
Wayne Rooney
11,5M€ brut annuel
X2,6 (pour MU)
Dépenses sur le marché des
transferts 2010/2011
41,5M€ 29,3M€ x1,42 (pour l’OM)
Recettes sur le marché des
transferts 2010/2011
15,6M€ 17,3M€ x1,1 (pour MU)
Balance recettes/dépenses en
tranfert 2010/2011
-25,9M€ -11,97M€ x2,16 (contre l’OM)
Plus gros achat de la saison Andre-Pierre Gignac (16M€ du Toulouse FC) Bebe (8,8M€ du Vitoriz Guimaraes) x1,82 (pour l’OM)
Plus grosse vente de la saison Mamadou Niang (8M€ vers Fernerbahçe) Zoran Tosic (9,5M€ vers CSKA Moscou) x1,19 (pour MU)
Sources : Deloitte, transfermarkt, Sport mag, Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.