Les 10 athlètes les plus populaires lâchés par Nike

9 mars 2016 à 20:30 par Thomas

0

7. Marion Jones

Marion Jones Nike
Plusieurs années avant Armstrong, elle aussi a menti sous serment jurant n’avoir jamais touché à des produits dopants alors qu’elle était interrogée dans « l’affaire Balco », en 2003. Cinq ans plus tard, Marion Jones, ex-reine mondiale du sprint est allée en prison, purger une peine de six mois pour son mensonge à la Cours de justice américaine. Entre temps, l’Américaine aux cinq médailles olympique (3 d’or et 2 de bronze) a avoué s’être dopée aux stéroïdes. Ses breloques lui ont toutes été retirées, l’estime de Nike, son sponsor majeur, aussi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer