Les 10 athlètes les plus populaires lâchés par Nike

Posté le 9 mars 2016 par

x0

7. Marion Jones

Marion Jones Nike
Plusieurs années avant Armstrong, elle aussi a menti sous serment jurant n’avoir jamais touché à des produits dopants alors qu’elle était interrogée dans « l’affaire Balco », en 2003. Cinq ans plus tard, Marion Jones, ex-reine mondiale du sprint est allée en prison, purger une peine de six mois pour son mensonge à la Cours de justice américaine. Entre temps, l’Américaine aux cinq médailles olympique (3 d’or et 2 de bronze) a avoué s’être dopée aux stéroïdes. Ses breloques lui ont toutes été retirées, l’estime de Nike, son sponsor majeur, aussi.

Pages: Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.