PSG – Neymar recadré par la sécurité routière brésilienne

Posté le 12 août 2017 par

x0

En tant que personnalité la plus influente du Brésil, Neymar a un devoir d’exemple. Que la sécurité routière de son pays s’est chargée de lui rappeler. – @Facebook

Les footballeur professionnels doivent-ils montrer l’exemple en toutes circonstances ? Il faut croire que oui, pour la sécurité brésilienne, qui ne rigole avec aucun abus, même (surtout) ceux de la personnalité la plus influente du pays, en la personne de Neymar. L’attaquant du Paris Saint-Germain a été l’objet d’un recadrage de la part de l’organisme, sur sa page Facebook.

La sécurité routière brésilienne n’a pas aimé voir Neymar sans ceinture à l’arrière d’un Van

Tout tient en une courte séquence filmée, nous montrant Neymar et une bande de copains, assis dans ce qui semble être un van. La tête prise dans un jeu électronique et non sur la route qui défile autour d’eux. Et c’est là que le bas-blesse pour les auteurs de la page, car ils ont remarqué que ni Neymar, ni ses compagnons de route, concentrés ailleurs, ne portent de ceinture de sécurité.

Neymar e o bonde do peteleco. Reprodução: Instagram @neymarjr

O Neymar Jr. e o bonde do peteleco estão curtindo um belo rolê pela França depois que o craque deixou o FC Barcelona para defender o PSG – Paris Saint-Germain. Os parças reunidos aproveitaram uma viagem de van pra jogar YourShot. Mas… faltou uma coisa: todo mundo sem cinto de segurança. Antes mesmo do NJr nascer, o equipamento já era exigido pelos franceses no banco de trás. Imagina só quanto ia custar se o jogador + caro da história do futebol sofresse uma lesão extracampo por “dibrar” o cinto… 😱 Menino Ney, a #Copa2018 tá aí e todos nós aqui no Brasil contamos com você, hein? #EhTois

Publié par Detran.SP sur mardi 8 août 2017

La ceinture était obligatoire en France, bien avant que le transfert du PSG ne vienne au monde

Le département d’état autoroutier brésilien (DETRAN) appuie là où ça fait mal. En rappelant d’abord, à l’attention du buteur parisien, qu’avant même qu’il ne vienne au monde, la ceinture à l’arrière est devenue obligatoire en France. En concluant ensuite sur une perspective aux conséquences dramatiques, dans n’importe quel cas, peut-être plus encore quand ça concerne le footballeur au 222 millions d’euros de transfert : « Imaginez ce que cela coûterait si le joueur le plus cher de l’histoire devait souffrir d’une blessure provoquée par un oubli de ceinture ? » Au PSG, ils doivent le redouter, plus que de l’imaginer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.