PSG – OM: Sur les réseaux sociaux, c’est qui les plus forts ?

Posté le 9 novembre 2014 par

x0

Avant le Clasico, nous avons joué le match PSG - OM sur les réseaux sociaux. - @DR

Avant le Clasico, nous avons joué le match PSG – OM sur les réseaux sociaux. – @DR

Longtemps opposés en terme de popularité, le PSG et l’OM ont chaque jour l’occasion de se mesurer l’un l’autre depuis l’émergence des réseaux sociaux. Le nombre de fans d’une page Facebook ou de followers sur Twitter sont d’excellents indicateurs de la notoriété d’un club même s’il faudrait, pour être tout à fait exhaustif, mesurer aussi le taux d’engagement.

A lire aussi :
Combien ça coûte un billet en Ligue 1 ?

A deux jours du Clasico, nous avons fait le match PSG-OM pour observer qu’aujourd’hui Paris écrase (quantitativement parlant) son rival et que tout le mérite en revient à la stratégie mise en place depuis l’arrivée du Qatar. Car avant QSI, c’est l’OM qui dominait les réseaux sociaux. Ce n’est en effet que depuis la fin mars 2013 que Paris devance Marseille sur Facebook. Un an et demi plus tard, le PSG a gagné dix millions de fans en plus, l’OM à peine un million.

Le club de la capitale domine tout aussi largement sur le réseau Instagram ; un peu moins sur Twitter et Google +. Et, à la différence de l’OM, il travaille également sa réputation en Chine puisqu’il est présent sur les réseau Tencent et Weibo qui sont les pendant de Twitter et Facebook.

Le Clasico sur Facebook : victoire PSG

On sent plus de retenue, plus de modestie affichée sur la page de l’OM alors que le PSG assume la lumière. Témoin ce Clasico qui approche. Paris l’a déjà commencé et l’affiche partout en avatar, en couverture et même dans les rues de la capitale. Les moyens sont clairement donnés pour battre le rappel. A l’opposé, l’OM est entré plus timidement dans le match. Que du sobre, rien de clinquant et un avatar en image qui demeure inamovible.
Au nombre de fans, le PSG en compte plus de 14 millions, l’OM 3,7 millions.

PSG vs OM : A chacun sa manière d'appréhender les réseaux sociaux.

PSG vs OM : A chacun sa manière d’appréhender les réseaux sociaux.

Le Clasico sur Twitter : courte victoire PSG

Là encore Paris est clairement entré dans son Clasico à peine la parenthèse Ligue des champions tournée. Pour accentuer la viralité, le club a lancé dans la semaine, le hashtag #LHommeDuClassicoSera pour pousser sa communauté à interagir. Marseille a « répondu » avec le sien #TuSaisQueLeClasicoEstProcheQuand. Le club phocéen a dédié l’essentiel de sa semaine à l’événement allant même jusqu’à mettre en scène, la glacière chère à Marcelo Bielsa. Mais sur Twitter aussi, l’OM accuse un (léger) déficit sur Paris : 1,7M de followers soutiennent le PSG contre 1,1 millions qui suivent Marseille.

Le Clasico sur Google + : égalité

L’un a près du double de fan que l’autre sur ce réseau. Marseille donne pourtant plus de matière à ses fans avec une fréquence d’au moins deux à trois posts cette semaine de Clasico contre un, à peine, côté parisien. Résultat, Paris gagne également ce match-là en terme d’audience (le PSG à 948.000 fans contre 537.000 pour l’OM) mais sur le nombre de consultations, l’OM fait plus fort que son rival (28 millions contre 26).

Le Clasico sur Instagram : victoire PSG

Avec une particularité sur Instagram c’est qu’il n’y a pas match. Du tout. D’abord parce que contrairement à Facebook et Twitter, l’OM n’est pas le dauphin du Paris Saint-Germain en terme d’audience sur le réseau d’images. Et parce que Paris compte deux fois plus de followers sur Instagram que tout le reste de la Ligue 1 réuni. Ou, traduit par les chiffres, le PSG en possède 738.000 contre 21.000 pour l’OM. Dans la pratique, les deux clubs ont pourtant des approches assez similaires. Dans les faits, sur Instagram, il n’y a pas… photo !

Le Clasico ailleurs sur les réseaux : victoire PSG

Comme les plus grands, le PSG ne lorgne plus que sur le continent mais va au-delà chercher de nouveaux fans et de nouveaux marchés pour son business. Le club communique donc à l’attention du public chinois via les deux réseaux sociaux les plus populaires : Tencent et Weibo. Il compte 356.000 followers sur le premier et 1,1 millions sur l’autre.

Le PSG est présent sur le réseau chinois Tencent.

Le PSG est présent sur le réseau chinois Tencent.

CONCLUSION : Elle est sévère pour l’OM si l’on considère qu’il y a moins de deux ans, le club phocéen faisait jeu égal sinon mieux avec son rival parisien. Mais elle est surtout la conséquence des énormes moyens déployés par la nouvelle direction. Pour briller, Paris devait ajuster sa communication. Il a su parfaitement le faire. L’OM de son côté progresse au même rythme, suivant surtout les aléas sportifs de l’équipe. Sans Paris ce serait le club le plus populaire de Ligue 1. Mais son rival avec ses stars (Ibrahimovic notamment qui fait partie des rares joueurs à posséder un communauté plus importante que leur club) et ses plus gros sabots l’oblige à faire profil bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.