PSG-Transfert: Beckham, chronique d’un raté monumental

Posté le 3 janvier 2012 par

x0

David Beckham - @Iconsport

David Beckham - @Iconsport

Cette fois-ci, c’est officiel, David Beckham ne viendra pas au PSG lors du mercato hivernal. Après des mois de discussions d’affirmations et de démentis, Léonardo, le directeur sportif du club de la capitale, a annoncé ce mardi 3 janvier que l’international anglais avait décidé de rester jouer à Los Angeles la saison prochaine. Le transfert de tous les records pour le championnat de France de Ligue 1 s’est effondré en l’espace de quelques secondes. Dans cette affaire, l’incompréhension prédomine dès lors que l’ensemble des médias français avaient affirmé la venue du Spice Boy au PSG, il y a maintenant plusieurs jours. De l’autre côté, les dirigeants parisiens ne sont pas exempts de tout reproche puisqu’ils ont préféré entretenir pendant de nombreux mois la rumeur d’une possible arrivée de l’ancien joueur du Real Madrid au Parc des Princes. L’heure est désormais au bilan avec un retour sur les principales dates clefs du dossier Beckham au PSG.

Léonardo lance lui-même la rumeur David Beckham

Nous sommes le 16 septembre 2011, soit il y a maintenant trois mois et demi. Une incroyable rumeur est lancée ce jour là par Leonardo, le nouveau directeur sportif du PSG, sur la BBC anglaise. La porte du club est « ouverte » dira-t-il au transfert de l’une des stars du football les plus célèbres et les plus riches du monde: David Beckham. « Il y a un joueur anglais que j’apprécie beaucoup et avec qui j’ai déjà travaillé. C’est David Beckham ! J’ai été son entraîneur à l’AC Milan et nous avons de bonnes relations. »

Octobre 2011 : Le PSG recherche un bien immobilier pour la star anglaise et commande les maillots Beckham

Suite à cette déclaration la machine médiatique s’emballe sur le dossier Beckham au PSG. Le joueur des Los Angeles Galaxy, qui a beau annoncer qu’il prendrait sa décision à la fin de la saison de MLS, aurait le 12 octobre, selon le journal Le Monde, décidé d’investir dans l’immobilier parisien. Le bureau d’un des plus importants agents immobiliers californiens cherchait à l’époque un appartement à Paris pour la star anglaise. La jeune femme qui était chargé du dossier allait même plus loin en détaillant les exigences de son client. « Un triplex dans un bel et immense hôtel devrait lui plaire ». Le 26 octobre 2011, David Beckham n’a même pas signé au PSG que déjà son futur transfert se préparait en coulisse. Selon les informations de la radio RTL, le club de la capitale se souciait à l’époque de savoir s’il aura des maillots pour accompagner l’arrivée de l’international anglais…

Novembre 2011 : Ça discute salaire avec David Beckham

À partir du 11 novembre jusqu’à la fin du mois, l’essentiel du dossier Beckham au PSG a eu rapport avec les spéculation sur son futur salaire. C’est tout d’abord le Dailymail qui avait annoncé des chiffres astronomiques avec un contrat de 18 mois pour un salaire de 13 millions d’euros par mois… soit l’équivalant des revenus de Cristiano Ronaldo au Real Madrid sur 12 mois. Ce montant va être rapidement démenti puisqu’il était ensuite question non plus du salaire proposé à la star anglaise (Paris lui offrait à l’époque 4,5M€ par an) mais des points de merchandising. D’après le journal Le Parisien (25 novembre) le Spice Boy réclamait, au PSG, 20% de ses revenus liés à sa présence au club francilien.

Décembre 2011 : David Beckham a signé au PSG

Le 15 décembre, le journal Le Parisien révèlait que David Beckham arrivait en repérage dans la capitale française pour le week-end et que le joueur des Los Angeles Galaxy allait même assister au match PSG-Losc (17 décembre). Au final, l’international anglais passera quatre jours en Angleterre dans sa maison de Londres. Le mardi 20 décembre, la plupart des médias annoncent une arrivée imminente de David Beckham au PSG. Le lendemain, le Spice Boy fait la une de toute la presse écrite (L’Equipe, Le Parisien, France Football…) et des journaux télévisés (Le 20H de France 2 et de TF1 notamment). Il est alors question d’un salaire de 800 000 euros brut par mois qui va choquer l’hexagone. De nombreux politiciens réagissent à ce sujet et l’idée d’une nouvelle loi sur les grosses fortunes est même proposée (par Dominique De Villepin en autre). À l’époque, il ne s’agissait même plus de connaître quand aller arriver l’international anglais au PSG mais plutôt de savoir s’il serait présent au stage de début d’année 2012 au Qatar.

Fin décembre: Carlo Ancelotti et la fin du dossier Beckham

Le 30 décembre 2011, c’est la première conférence de presse de Carlo Ancelotti fraîchement intronisé entraineur du PSG. Le dossier David Beckham est relégué au second plan jusqu’au moment où un journaliste interroge le technicien italien sur la perspective de la venue du Spice Boy. Mais, ce jour là c’est Leonardo qui a pris la parole pour expliquer ne pas savoir si le club allait finaliser la venue de Beckham. Le lendemain, le journal L’Equipe révèlait que si l’arrivée de David Beckham au PSG semblait s’être refroidie, c’est parce que Carlo Ancelotti ne faisait pas de la venue de l’Anglais sa priorité.

Mardi 3 janvier 2012: « Oui, c’est fini »!

Tout s’enchaine alors rapidement jusqu’à ce mardi 3 janvier 2012. Comme un symbole, c’est du Qatar que Léonardo, l’homme qui avait lui-même lancé la rumeur, a annoncé la nouvelle : « Oui, c’est fini », a confirmé le directeur sportif dans le hall du Torch Doha, où les Parisiens résident depuis deux jours. Avant d’ajouter : « C’est dommage. David avait très envie de venir à Paris. Mais le bien-être de sa famille à Los Angeles, la volonté de ne pas tout changer dans sa vie ont beaucoup pesé. Ce n’est pas l’arrivée de Carlo Ancelotti qui a fait tout changer. » On apprendra ensuite que l’international anglais s’apprête à prolonger d’un an son contrat au Los Angeles Galaxy… Comme une histoire d’amour qui n’a même pas eu le temps de se terminer, le PSG a au contraire au moins eu le temps de rêver!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.