Quality Sport Investments, l’empire invisible du super agent Jorge Mendes

Posté le 8 juillet 2014 par

x0

Il veille aux intérêts de Cristiano Ronaldo, Falcao, Mourinho... Jorge Mendes est l'agent le plus influent de la planète.

Il veille aux intérêts de Cristiano Ronaldo, Falcao, Mourinho… Jorge Mendes est l’agent le plus influent de la planète.

En début d’année 2014 la presse anglaise a découvert stupéfaite que le Chelsea Football Club de Roman Abramovich était impliqué dans le financement « tiers » des joueurs en dehors du championnat de Premier League. Les représentants du championnat anglais ont interdit ce commerce depuis 2007, mais l’UEFA a autorisé en 2008 cette pratique qui consiste à permettre à une société d’être propriétaire des droits commerciaux d’un joueur de football. Derrière cette révélation : le côté obscur du super agent Jorge Mendes.

L’autre facette du business de Jorge Mendes

Fin 2010, Jorge Mendes et Peter Kenyon (ancien directeur marketing de Manchester United et Chelsea) lancent une société nommée Quality Sport Investments Fund LP à Jersey sur le processus suivant : acheter un certain pourcentage des droits économiques d’un ou plusieurs joueurs et obtenir une plus value à la vente de ces joueurs. Son fonctionnement vise 15 à 20 investisseurs dans le monde, intéressés pour placer un minimum de 1,1 millions d’euros chacun afin d’acquérir les droits économiques de jeune talents et promettre un profit annuels de 10% dans les 3 à 5 ans. Les joueurs sont portugais, espagnols et turcs pour l’essentiel et tous ont, pour ces investisseurs, un même objectif économique : être transféré dans les clubs Anglais, Italiens, Allemands et Français qui imposent qu’un club soit propriétaire intégralement des droits commerciaux de ses joueurs.

Quality Sport Investements a fait des petits

Par l’utilisation de fameux conseils d’optimisation fiscale, Jorge Mendes va multiplier le nombre de sociétés autour du nom de Quality Sport Investments. En 2010, 5 joueurs ont été acquis pour 7,25 millions d’euros. A savoir, Marco Torsiglieri (50% de ses droits pour 1,7 millions d’euros), Hugo Almeida (50% contre 2 millions d’euros) et trois autres joueurs du Sporting Lisbonne contre le solde. Ce système permet ainsi au club portugais d’obtenir une sorte d’avance sur transfert en procédant à une cession pour moitié des droits commerciaux de ses joueurs. Au total, Quality Sport Investiments est à la tête d’une dizaine de sociétés intermédiaires dans le traitement d’achats de droits commerciaux. Une nébuleuse représentant des centaines de joueurs, qui brasse plus de 60 millions d’euros chaque année, selon les estimations de Bloomberg. Cela fait de Jorge Mendes l’agent le plus puissant de la planète football et de très loin.

Jorge Mendes inspire Chelsea

Le business de Mendes en image - @MarcLimacher / @TomorrownewsF1

Le business de Mendes en image – @MarcLimacher / @TomorrownewsF1


De l’autre côté de la manche, The Guardian a découvert dans les comptes du club de Chelsea FC de la saison 2012/2013 qu’une société nommée Briskspring Ltd, une filiale du club anglais, est propriétaire d’un partenariat avec une société des îles Jersey au doux nom de Burnaby Investments LP et Burnaby GP Limited. En réalité, Chelsea en accord avec Mendes et Creative Artists Agency (qui a remplacé en 2011 Kenyon et qui dispose de 70% des actions de la société) a reproduit pour son compte le montage de Quality Sport Investments.

La morale est toutefois sauve, car les dirigeants de la Premier League ne peuvent rien reprocher au milliardaire de Chelsea FC. Après enquête, aucun des joueurs de son effectif n’est à la propriété d’un tiers. Reste que tout ceci est à la limite de la morale, mais permet à Chelsea de gagner environ 10 millions d’euros par année.

Les sportifs les plus puissants en 2014 : 10. Novak Djokovic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.