Real Madrid – Un nouveau contrat record déjà signé avec Emirates ?

Posté le 21 septembre 2017 par

x0

La compagnie Emirates devrait encore soutenir le Real Madrid, au moins jusqu’en 2022.

Si la nouvelle vient à être confirmée et elle émane d’un média spécialiste du sujet à qui l’on peut raisonnablement faire confiance, elle ne manquera pas de faire réagir du côté du Paris SG. La compagnie Emirates, qui est aussi associée au club francilien, aurait prolongé son contrat avec le Real Madrid, bien que l’annonce officielle n’ait pas encore été faite. Une extension forcément assortie d’une revalorisation du deal. Importante à comprendre les informations de Palco23, en Espagne.

Le Real Madrid est Emirates auraient signé l’extension du contrat jusqu’en 2022

Elle serait de l’ordre de 70 millions d’euros, soit près du double que le compagnie basée à Dubaï n’en versait jusqu’alors. L’accord aurait été signé avec un peu d’avance sur le terme du précédent bail. Il associerait désormais le Real Madrid à Emirates, jusqu’à la fin de la saison 2021-2022. A 70 millions, cela signifierait que le club merengue a signé le deuxième commanditaire maillot le plus cher de la planète foot. Après Chevrolet et les 74 millions d’euros environ, que le constructeur verse chaque saison à Manchester United. Mais avant le FC Barcelone est son nouveau sponsor Rakuten, signé pour 55 à 60 millions d’euros, l’exercice.

A 70M€ la saison, cela pourrait faire tiquer le Paris SG, qui souhaite plus que les 25M€/an du moment

Cet accord Real Madrid/Emirates prévoirait plus d’espaces de visibilité pour la compagnie, notamment sur des panneaux derrières les buts, à Santiago-Bernabeu ou sur des tenues d’entraînement. Ces 70 millions d’euros seraient un record de la part d’Emirates qui soutient pas mal d’équipes, en Europe notamment : le PSG, le Milan AC, le Benfica… Si le renouvellement devait être confirmé, il donnerait surement à réagir à Paris, qui cherche depuis Neymar et Mbappé à augmenter ses recettes. Le sponsoring maillot est un levier important, mais Emirates ne semble pas disposer à lâcher l’espace avant la fin de son contrat en 2019. L’option semblant donc être celle d’une prolongation avec augmentation, comme celle que le Real viendrait d’obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.