Sebastian Vettel fait exploser la banque Red Bull !

Posté le 26 novembre 2012 par

x6

Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull avec Sebastian Vettel @Iconsport

Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull avec Sebastian Vettel @Iconspor

Au Brésil, dimanche, Sébastian Vettel est devenu à seulement 25 ans le premier triple champion du monde à la suite de l’histoire de la Formule 1. Un palmarès incroyable pour 101 Grand Prix : 36 pôles positions, 46 podiums et 26 victoires. A cet âge là, Michael Schumacher n’obtenait que son premier titre, Ayrton Senna arrivait chez Lotus, Alain Prost débutait seulement en Formule 1 et Juan Manuel Fangio débutait sa carrière en course automobile. Au-delà de ses chiffres de précocité, Vettel est aussi celui qui fait sauter la banque pour Red Bull.

Une prime de titre de 6M€ pour Vettel avec Red Bull !

Disposant d’un salaire de 10 millions d’euros en 2012, Vettel ajoute une prime de victoire de 2.5 millions d’euros (500.000€/victoire) et surtout une prime de titre de 6 millions d’euros. Cela signifie que les revenus sportifs du triple champion du monde allemand sont de 18.5 millions d’euros. Ils exploseront l’an prochain. En effet, à partir de 2013 et 2014, Vettel touchera un salaire de 16 millions d’euros, confirmant son nouveau statut de champion et s’approchant de Fernando Alonso et Lewis Hamilton.

Un nouveau sponsor principal pour Red Bull…

Juste avant la course brésilienne, l’équipe autrichienne annonçait la prolongation pour 4 années de son partenariat avec la marque d’automobile de luxe nippone, Infiniti. Cette société, propriété du groupe Renault-Nissan, est un sponsor de Red Bull Racing depuis 2011. Un partenariat proche du placement de produit et non conventionnel comme auparavant (du genre à rebadger le moteur par exemple). En 2011, le contrat était sur une base de deux ans, avec 12 millions d’euros la première année et 23 millions d’euros en 2012.  Mais, la marque japonaise n’avait pas le statut de sponsor principal. Ce sera le cas à partir de 2013 et jusqu’en 2016 ou l’équipe se nommera Infiniti Red Bull Racing en échange d’un contrat de 27 millions d’euros  annuels.

… et une prime de résultats de 22,5M€ !

Mais cette bonne nouvelle n’est pas la seule dans l’environnement de Red Bull. Pour l’an prochain, date d’application des nouveaux Accords Concordes, l’équipe autrichienne touchera une prime de résultats de 22.5 millions d’euros, à laquelle il faut ajouter 26,5 millions d’euros pour le doublé (pilote et constructeur) et le fixe des droits TV, nous sommes sur une base de plus de 120 millions d’euros dès l’an prochain ! Près de 50 millions de plus par rapport à 2012.

Red Bull, la grande puissance économique de la F1

Plus que jamais Red Bull Racing se positionne comme la grande puissance sportive et économique de la Formule 1. Le parallèle avec l’ère Williams 1992-1997 est d’ailleurs troublant. Adrian Newey avait comparé l’année 2012 à 1994. Ce qui signifie qu’il existe encore trois saisons de domination technique minium. Jusqu’en 2015 donc…

Découvrez par ici tous les salaires des pilotes de F1 sur 2012

6 réflexions au sujet de « Sebastian Vettel fait exploser la banque Red Bull ! »

  1. Name al

    encore une connerie : « Au Brésil, dimanche, Sébastian Vettel est devenu à seulement 25 ans le premier triple champion du monde à la suite de l’histoire de la Formule 1 » Avant lui, Fangio et Schumacher ont été triples champions du monde d’affilé (si c’est ce que vous voulez dire par : « Sébastian Vettel est devenu à seulement 25 ans le premier triple champion du monde à la suite de l’histoire de la Formule 1″A moins qu’une fois de plus je ne sache pas lire…

    Répondre
  2. Marc Limacher Auteur de l’article

    Vous faites une fixette mon cher Name. Je confirme vous ne savez pas lire.

    Sébastian Vettel est le premier triple champion du monde d’affilée de l’histoire de la F1 (2010/2011/2012).
    Fangio a été champion du monde en 1951, puis ensuite en 1954/1955/1956/1957 et Schumacher a été champion en 1994/1995 puis ensuite 2000/2001/2002/2003/2004.
    Nuance.

    Mais continuez à chercher la petite bête, pas de souci.

    Répondre
  3. Name

    ah, d’accord… Mais je continue à dire que Fangio et Schumacher ont été triples champions du monde consécutifs avant Vettel puisqu’ils ont gagné pour l’un 4 championnats consécutifs et 5 pour l’autre, ce qui en fait des quadruples et quintuples champions du monde consécutifs, même s’ils avaient déjà remporté un ou des championnats auparavant ! Appelons Maître Capello !:-)

    Répondre
    1. SweetPea

      Le fait est que quand fangio a réalisé son triplé, il n’était pas triple mais quadruple champion du monde. De même, schumi a réalisé son triplé en devenant quintuple champion du monde.

      Vettel est bel et bien le premier à rejoindre le club des triples champions du monde avec ses trois premiers titres consécutifs.

      Répondre
  4. Marc Limacher Auteur de l’article

    Notons que Sébastian Vettel rejoint une courte liste de triple champion du monde :

    Jack Brabham (1959/1959/1966)
    Jackie Stewart (1969/1971/1973)
    Niki Lauda (1975/1977/1984)
    Nelson Piquet (1981/1983/1987)
    Ayrton Senna (1988/1990/1991)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.