Si l’OM vaut 45M€, combien coûte le Losc ?

16 octobre 2016 à 16:35 par Thomas

0
Après avoir échoué à racheter l'OM, Gérard Lopez est proche d'acquérir le Losc.

Après avoir échoué à racheter l’OM, Gérard Lopez est proche d’acquérir le Losc.

C’est officiel, non pas que le Lille OSC soit à vendre, cela fait près de deux ans que Michel Seydoux discute avec des investisseurs. Mais que le processus est justement très engagé puisque ce dimanche le club nord nordiste indique dans un communiqué officiel que les négociations se jouent désormais en exclusivité avec l’homme d’affaire luxembourgeois, Gérard Lopez. Le même qui voulait racheter l’OM.


La maison de Cristiano Ronaldo au Portugal par Sportune

Le Losc est à vendre et les négociations ne se jouent plus qu’avec Gérard Lopez

L’Olympique de Marseille, justement, a trouvé autre repreneur en la personne du milliardaire américain, Frank McCourt, pour un prix que l’on sait désormais proche de 45 millions d’euros, pour 95% du capital du club (Les 5% restants appartenant à la famille Louis-Dreyfus). C’est peu pour un club financièrement sain avec de réels atouts populaires et beaucoup moins que les chiffres initialement annoncés au départ. Ce qui rend plus difficile l’estimation du prix du Losc.

L’OM a été vendu bien moins cher qu’estimé par tous les spécialistes

Tous les spécialistes s’accordaient à le dire, à l’annonce officielle de sa vente que l’Olympique de Marseille valait au moins une centaine de millions d’euros. Très exactement 119 millions pour le leader mondial, Brand Finance. Plus raisonnablement le Lille OSC vaut, selon ces mêmes études, une quarantaine de millions d’euros environ, pour un budget en Ligue 1 de 75 millions d’euros. La notoriété du club et le poids du palmarès est moindre pour Lille que pour Marseille mais les finances des Nordistes sont équilibrées et même bénéficiaires au dernier bilan des comptes individuels des clubs de foot, dévoilé par la LFP.

Le Losc vaut une quarantaine de millions d’euros

Le contexte de vente reste néanmoins bien différent et surtout moins pressé pour Seydoux, qui n’a pas choisi Gérard Lopez au hasard. Ce que le président lillois confirme d’ailleurs : « Depuis plusieurs années, je ne cherchais pas un acheteur mais un successeur. Il était indispensable que cette personne ait la vision, la capacité et un projet permettant au LOSC de continuer à gagner des titres. Des discussions sont engagées depuis plusieurs mois. Nous sommes heureux d’entrer en négociations exclusives avec Gérard Lopez, qui a le profil idéal pour me succéder au LOSC. » Comprenons de tout cela que si le Losc ne vaut pas les 40 millions d’euros de son estimation, il ne devrait quand même pas en être loin.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑