The Mole – Shadow Power

Posté le 19 avril 2016 par

x0

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

The Mole, une histoire à cheval entre fiction et réalité à découvrir tous les jeudis sur Sportune.

The Mole, comme beaucoup de personne déteste les premiers jours d’Avril. Période de fatigue intense provoqué par les aléas d’un printemps de plus en plus bref. Pour contrer les effets, il décide depuis quelques temps de séjourner une dizaine de jour au Bahreïn au S-Hotel, écran de verre et d’acier défiant le ciel de la capitale Manama. L’homme face à lui est un banquier d’affaire de la région. Pesant plusieurs centaines de millions de dollars, la moustache soigneusement taillé ne dévoilant jamais de sourire, le regard perçant, Habib bin Saïd est un proche de la famille Kanoo, la plus riche du pays.

Autour d’un thé, le soleil commençant à décliner dans la suite Superior de The Mole, l’heure était à la détente et aux affaires.

– Je pense pouvoir investir entre 150 et 250 millions dans ton projet de fond, c’est une idée très intéressante. Surtout que nous ne pouvons pas resté à la traine de nos voisins à l’Est.

Bin Saïd montre l’horizon pour désigner le Qatar. The Mole décida de ne pas rajouter sur la situation diplomatique entre les deux pays. Il décide de laisser son hôte parler.

– Ils commencent à utiliser le Football de la même façon qu’ils font de la politique. Au début c’est du soft power, comme disent les occidentaux, mais désormais c’est du shadow power qui est pratiqué pour assoir sa puissance.  Ajouta Bin Saïd.

– Shadow Power ? demanda The Mole.

Bin Saïd faisait tourner sa tasse de thé dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Il cherchait visiblement ses mots.

Après un moment de silence ou chacun profitait du moment pour prendre une gorgée, le banquier d’affaire repris son exposé pour entrer dans le détail.

– Tu sais que les négociations entre eux et le Barça tournent en rond. En réalité ce n’est pas une question d’argent, mais une question d’intérêts. Ils veulent passer un cap dans le domaine du Football et surtout avec le Paris Saint Germain. Tous les curseurs vont sur Neymar, car Ronaldo il y a des réticences à donner raison à Mendes.

– Pouvoir contre pouvoir, souffla The Mole

– Exactement. Mendes souhaite un dernier contrat en Europe pour Ronaldo. Un gros chèque serait le bienvenue avant une destination plus exotique chinoise et une reconversion à la Beckham jusqu’à l’aube de ses 40 ans. Malheureusement le PSG vise la ligue des champions et une équipe sur cinq ans. Neymar est la meilleure cible, sauf que le Barça est réticent à lâcher sa pépite.

– J’ai entendu pourtant que le Barça en augmentant Messi, n’aura pas les moyens d’augmenter Neymar….

– Sauf si le Qatar accepte de payer 75 millions d’euros par année et l’idée de passer à 100 millions pour la prochaine décennie…coupa bin Saïd, qui enchaina.

« Ce que j’ai entendu est qu’ils veulent utiliser ce levier pour mettre la pression sur les catalans afin de faire le transfert. Après tout le Qatar payera une centaine de millions le transfert et ajoutera des millions pour le maillot. Avec cette opération, elle conforte son pouvoir à Barcelone et se renforce à Paris. Le modèle est imparable… »

Le prix du sacrifice,  estima The Mole le regard tourné sur la baie vitrée de sa chambre d’hôtel. Il est grand temps d’activer le plan d’investissements pour la saison prochaine.

Catégorie: Sport business

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.