ASSE: Fier de sa politique économique !

Posté le 26 novembre 2011 par

x0

Roland ROMEYER / Bernard CAIAZZO @Iconsport

Roland Romeyer / Bernard Caïazzo @Iconsport

L’ASSE reçoit le dernier de la Ligue 1, Ajaccio, ce samedi, 19 heures, à l’occasion de la 15e journée du championnat de France. L’occasion est belle pour les Stéphanois d’enchaîner encore un bon résultat pour une équipe actuellement classée 8e de L1. Mais ces dernières heures, l‘ASSE a aussi remporté un autre match, qui n’aura, certes, pas une incidence direct sur son classement sportif. Celui-ci ne se jouait pas sur le terrain, mais dans les bureaux de la DNCG, comprenez la Direction Nationale du Contrôle de Gestion. Saint-Etienne a été félicité pour sa politique économique et le club n’en est pas peu fier…

« L’ASSE a apporté la preuve de sa gestion rigoureuse… »

La DNCG, donc, a validé l’actualisation des comptes du club pour la saison 2011-2012 en émettant « aucune réserve sur le dossier qui lui a été soumis », dixit un communiqué du club de Saint-Etienne. Celui-ci ajoute: « l’ASSE a apporté la preuve de sa gestion rigoureuse grâce à la maîtrise des charges et au parfait suivi de la feuille de route présentée. » Une bonne nouvelle pour les codirigeants des Verts, Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, lancés depuis des mois dans une politique d’austérité budgétaire, qui passe notamment par le plafonnement des salaires des joueurs.

L’ASSE prête pour moderniser le centre d’entraînement

« l’ASSE a apporté la preuve de sa gestion rigoureuse grâce à la maîtrise des charges et au parfait suivi de la feuille de route présentée, ajoute le communiqué. Cette performance financière démontre la capacité de l’ASSE à bien appréhender un contexte économique délicat pour les clubs professionnels de football. » L’ASSE espère maintenant pouvoir investir et mener ses projets de modernisation à bien. Soucieuse de poursuivre son développement et d’accroître sa compétitivité sportive, l’ASSE dispose d’une base financière solide devant lui permettre de réaliser l’investissement nécessaire au rachat et à la modernisation du centre d’entraînement de L’Etrat.

Voici le seul détail qui cloche dans la politique économique de l’ASSE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.