Flavio Briatore veut racheter un grand club anglais !

Posté le 12 septembre 2012 par

x0

Flavio Briatore - @Iconsport

Flavio Briatore – @Iconsport

Flavio Briatore pourrait reprendre, avec l’aide d’amis investisseurs, le club de Premier League de Birmingham City, en proie à des difficultés financières, depuis que son propriétaire, le Hong Kongais Carson Yeung est accusé de blanchiment d’argent. Autrefois propriétaire des Queens Park Rangers et fan de la Juventus Turin, l’homme d’affaire italien Flavio Briatore, une ancienne grande figure de la Formule 1, semble intéressé par la reprise du club anglais.

Flavio Briatora s’intéresse au club de Premier League de Brimingham City

Début Juin 2012, Yeung a reçu un préavis de deux mois pour quitter sa luxueuse maison de Hong Kong (d’une valeur de 15 millions d’euros), car les tribunaux ont estimé qu’il était dans l’incapacité de payer ses prêts personnels d’une valeur de 19 millions d’euros (qui étaient pour le club anglais). De plus, les investigations financières ont fait état du fait que sa société d’investissements ait soutenue plus que de raison la société de l’équipe du club anglais, Birmingham International Holding Limited, entreprise inscrite aux îles Caïmans. En réalité ce fait n’est que l’ultime épisode d’un autre arrivé 12 mois auparavant.

Carson Yeung, un propriétaire en difficulté

Le 29 Juin 2011, Yeung est arrêté à son domicile de Hong Kong dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent. Plusieurs documents ont été analysés par la police et l’homme d’affaire a été accusé de 5 chefs d’accusations, résultant d’actes criminels. Il sera pourtant libéré sous caution de 700.000 euros, 6 semaines plus tard. On parlait d’une opération portant sur la somme d’environ 100 millions d’euros de blanchiment.

Birmingham, un club avec une valeur en chute libre…

Yeung avait racheté en 2009 le club de Birmingham City pour 72 millions d’euros environ. L’an dernier le club avait un budget de 77 millions d’euros et une perte d’exploitation de 13 millions d’euros. Aujourd’hui, la valeur du club pourrait être égale à sa dette qui augmente depuis la reprise du championnat 2012/2013.

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.