Kelly Slater est aussi le king du business !

Posté le 3 novembre 2011 par

x0

Kelly Slater @Iconsport

Kelly Slater @Iconsport

Le surfeur californien, Kelly Slater, vient d’assurer son 11e titre de champion du monde de surf, mercredi, sur les vagues de San Francisco, lors de la neuvième étape de l’ASP World Tour. L’Américain devait seulement franchir deux tours pour être sacré champion du monde. Une formalité pour le maître incontesté de la discipline, qui inscrit là une nouvelle marque historique dans l’histoire de son sport. Chez Sportune, on note aussi que financièrement parlant, Kelly Slater a dépassé cette saison la barre des 3 millions de dollars de prize money gagnés en carrière (3.030.755 dollars avant les deux dernières épreuves de la saison). Du jamais vue, là aussi, dans l’histoire du surf.

Kelly Slater, le roi du surf… et de son business !

Dans le décompte réalisé par l’ASP World Tour, on remarque que King Kelly a accumulé deux fois plus d’argent sur le circuit que n’importe quel autre membre du Dream Tour. Le deuxième de la liste est l’Australien Taj Burrow avec 1,6 millions de dollars en carrière. Pour la seule saison 2011, Kelly Slater empoche déjà 525 000 dollars, alors qu’il reste encore deux épreuves à terminer, celle en cours actuellement en Californie et le clou de l’année à Hawai, sur la vague de Pipeline, en décembre. Encore une fois, côté business aussi, il n’y a pas d’équivalent à Kelly Slater dans le championnat.

Le surf, un sport dominé par les sponsors…

A noter que les deux Français du championnat, Jérémy Flores et Michel Bourrez, 8e et 9e mondial à l’heure actuelle, ont pour leur part accumulé plus de 100 000 dollars de prize money chacun cette saison (114 500 dollars pour Bourez, 104 150 dollars pour Flores). Bien sûr, à ces chiffres, il faut ajouter les recettes sponsoring de tous ces champions. Dans un milieu où le marketing est prépondérant, il s’agit généralement des principaux gains des sportifs professionnels.

Kelly Slater accumulerait 3 millions de dollars de revenus annuels

Selon une étude du célèbre magazine économique américain Forbes datant de 2008, les revenus d’un surfeur comme Kelly Slater atteindraient 3 millions de dollars annuels. Vous l’aurez compris, il s’agit de l’équivalent de tous les gains accumulés par le surfeur californien sur le Dream Tour depuis ses début en.. 1991. C’est dire si les prize money influent peu sur le compte en banque de King Kelly. Il y a trois ans, Slater était considéré comme le 4e sportif le mieux payé de la catégorie « action sports », derrière le skater Ryan Scheckler, le snowboarder Shaun White et un autre skater, Tony Hawk. Inutile de rappeler que toutes ces stars sont Américaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.