Le départ du Giro 2012 donné depuis Washington pour le business : A quoi sert-il de l’appeler Tour d’Italie ?

Posté le 12 décembre 2009 par

x0

Et si le Tour d’Italie 2012 partait des… Etats-Unis ? La remarque vous semble stupide, c’est pourtant la très sérieuse réflexion des responsables du Giro qui ont soulevé l’hypothèse de manière très officielle, ce jeudi, depuis Washington. « Nous ne pouvons pas dire que je suis sûr à 100% qu’il partira d’ici mais nous pensons que c’est très très possible », a expliqué son président Angelo Zomergnan confirmant ainsi l’idée d’un départ de l’autre côté de l’Atlantique.

« Pour la première fois, le Giro partira de la plus grande capitale du monde », s’est encore félicité Zomergnan qui ne voit pas l’ombre d’une polémique dans sa démarche. Pas d’hérésie selon lui à filer si loin des frontières italiennes et si controverse il devait y avoir, elle serait d’ordre éthique mais surtout pas financière. Car il est à noter qu’en Italie, comme en France d’ailleurs, les villes qui veulent une étape d’un tour sont obligées de payer l’organisateur. En France, comptez entre 150 000 et 200 000 euros suivant s’il s’agit d’une arrivée, d’un départ ou des deux à la fois. Mais être la première de toute au lancement de l’épreuve, suppose un investissement financier bien plus conséquent. Certaines villes sont donc prêtes à offrir des sommes conséquentes.

Voilà pourquoi le Giro s’est déjà exporté en France, en Allemagne, en Suisse et même en Slovénie voire en Grèce. Et pourquoi, également, le Tour de France avait démarré en grande pompe son édition 2007, depuis le centre de Londres. Des propositions extravagantes, Christian Prudhomme, le directeur de la Grande Boucle en a reçu de tous les continents. L’Ecosse mais aussi le Qatar ou le Japon se bousculent à sa porte pour accueillir la compétition. Mais jusqu’alors il s’est toujours refusé à dénaturer son épreuve, même si des départs de l’étranger, la Grande Boucle connaiît déjà bien. Moins de scrupules agitent les responsables du Giro qui se disent prêt à franchir l’Atlantique. Et l’on appelle encore cela, le tour d’Italie. !

Cresus Tensile

A lire aussi :
Armstrong / Contador : les dessous d’un nouveau match qui débute avant le Tour de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.