Mondiaux athlétisme Daegu 2011: Bolt, Pearson et la revanche de Cho Hae-nyoung

Posté le 4 septembre 2011 par

x0

Usain Bolt à Daegu 2011 - @Iconsport

Usain Bolt avait été victime de la malédiction de la gazette. Le sort s'est rompu grâce à Pearson - @Iconsport

La revanche de Cho Hae-nyoung ! Pendant une semaine, la première des championnats du Monde d’athlétisme de Daegu 2011, le co-président du comité d’organisation n’aura entendu parler que d’une chose : la malédiction du programme ! C’est lui, en effet qui avait en charge l’éditorial de la gazette officielle de la manifestation, celle dont on a tant parlé car sur six des sept premiers jours de compétition, les athlètes à la Une du magazine ont tous échoué dans leur conquête de titres respectifs.

Les Mondiaux de Daegu 2011 c’est aussi la malédiction du programme

Si bien qu’à l’approche des derniers jours, les athlètes qui d’ordinaire se battraient pour avoir un tel privilège, n’espéraient plus qu’une chose : que les organisateurs les oublient pour leur magazine. Contre vents et marée, Cho Hae-nyoung et ses équipes ont pourtant tenu bon, osant mettre en Une ce samedi, Sally Pearson engagée sur l’épreuve finale du 100 m haies. L’Australienne a finalement gagné. Mieux, ce dimanche pour la fin des Mondiaux, la première page fut réservée à Usain Bolt pour la grande finale du relais 4×100 m masculin. Six jours plutôt, Bolt était déjà à l’affiche pour la finale du 100m…

Sans l’aide de « Pearson », Cho Hae-nyoung n’aurait pas eu de « Bolt »

La suite, on la connaît, le Jamaïcain ayant été disqualifié pour faux-départ, victime de la « malédiction du programme », comme Dayron Robles (110m haies), Steven Hooker (perche), Elena Isinbaeva (perche), Yargelis Savigne (triple saut) et le duo Carmelita Jeter-Allyson Felix (200 m). Sans « Pearson » pour briser la chaîne, Cho Hae-nyoung n’aurait jamais eu sa revanche. Mais il a eu du « Bolt », ce dimanche, de tomber sur l’équipe de Jamaïque, championne du Monde du relais avec le seul record du Monde de la compétition à la clé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.