OL – PSG 2012: Aulas, « Ne pas arbitrer vers ce qui brille »

26 février 2012 à 13:43 par Palissarde

0
Jean-Michel Aulas @Iconsport

Jean-Michel Aulas @Iconsport

Le match OL – PSG de la 25e journée restera comme un des matches phares de cette saison de Ligue 1. Un score incroyable de 4 buts partout, un scénario digne de Hitchcock avec des Parisiens menés par deux fois de deux buts et une égalisation de la bande à Carlo Ancelotti à la dernière minute des prolongations. Les arrêts de jeu, c’est justement le sujet polémique de ce face-à-face. L’arbitre a laissé 4 minutes de prolongation, ce qui, selon l’entraîneur Rémi Garde et son président, Jean-Michel Aulas, était beaucoup trop long.

Aulas dénonce le  » laxisme orienté  » de l’arbitre lors de OL-PSG

A l’issue de la rencontre, le dirigeant a dénoncé un « laxisme orienté » de l’arbitrage en faveur du PSG. Et c’est devant les caméras d’Orange Sport que Jean-Michel Aulas s’est montré le plus violent. « La remontée spectaculaire du PSG au score n’aurait pas eu lieu objectivement sans un laxisme orienté, plaide-t-il. Je le regrette car Paris fait partie des équipes amies (de Lyon), mais ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup d’investissements à Paris (…) qu’il faut arbitrer dans le même sens, vers ce qui brille le plus. »

Vous aimerez aussi:  Man Utd : Chevrolet c'est fini, le club annonce un nouveau sponsor à 274 M€

Aulas se lâche sur Orange sport et en zone mixte

Et pan ! Auparavant, Aulas avait déjà dégainé en conférence de presse en se posant la la question de savoir s’il n’y avait pas d’autres intérêts que le simple fait sportif derrière les décisions de M. Fautrel. « Sur le plan des règles du jeu, déclare-t-il en zone mixte, à l’issue de la rencontre, je considère que Lyon a été désavantagé. Je ne sais pas pourquoi et je ne sais pas s’il y a des intérêts qui dépassent le cadre du football à court terme. Mais c’est dommage. »

M.Fautrel, un choix contesté par le présdient de l’OL

Dans tous les cas, JMA a visiblement goûté très moyennement le choix de la Ligue de placer M. Fautrel sur cette rencontre: « Les problèmes avec lui ne datent pas d’aujourd’hui. S’il ne se sent pas bien quand il arbitre Paris, il faut mettre un arbitre différent. » En 2009, notamment, on se souvient que le match nul 1-1 entre Paris et Lyon arbitré par le même homme en noir avait fait hurler Aulas. La commission de d’éthique, de son côté, devrait goûter moyennement cette nouvelle sortie médiatique de Jean-Michel Aulas

Ceara et sa superbe Porsche blanc




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV