Stade Rennais: Dalmat se verrait bien dans le Golfe…

29 février 2012 à 13:28 par admin

0

Stephane Dalmat face à Diego avec le maillot du Stade Rennais

Stéphane Dalmat et la France, c’est un peu un « je t’aime moi non plus ». Dans les colonnes du journal L’Equipe de ce mercredi, le milieu de terrain du Stade Rennais a confié attendre patiemment la fin de la saison (son contrat se termine en juin 2012). L’ancien joueur de l’OM et du PSG ne figure plus sur les feuilles de matchs de son équipe depuis qu’il s’est lui-même mis en retrait du groupe. Du coup, Stéphane Dalmat, qui ne souhaite pas rester en France, se verrait bien faire une dernière pige «dans un Pays du Golfe, en Chine ou aux Etats Unis.» Le meneur de jeu breton en fin de carrière à tout simplement envie «de se faire plaisir» et sait que ça passera forcément «par l’étranger.»

Après le Stade Rennais, Stéphane Dalmat veut se faire plaisir… en Chine, aux Etats-Unis ou dans un Pays du Golfe

Depuis plusieurs années, les joueurs de football aiment terminer leur carrière dans des pays exotiques. Stéphane Dalmat ne semble pas échapper à la règle, lui qui laissera à la fin de sa carrière un sentiment d’inachevé par rapport à son immense talent. En arrivant en Bretagne en 2010, Stéphane Dalmat apparaissait comme un bon coup réalisé par le Stade Rennais… Au final, c’est une nouvelle désillusion pour le joueur mais aussi pour le staff envers lequel Dalmat a toujours été franc : «À l’automne on a discuté avec l’entraîneur. Je lui ai proposé de prendre un jeune à ma place, car cela ne m’intéressait plus de faire les déplacements et les mises au vert pour entrer cinq minutes ou pas du tout.»

Vous aimerez aussi:  DFCO - PSG : Les audiences de la rencontre à la télé

Stéphane Dalmat ne veut « pas se faire ch… à rester en France »

Comme souvent avec Stéphane Dalmat, les choses ont au moins eu le mérite d’être clair. Comme lorsqu’il est question de quitter le Stade Rennais à la fin de la saison : «Il y a peu de chances que cela soit en France (son prochain club). J’ai un peu fait le tour (il a commencé à Châteauroux en 1997). À partir d’un certain âge, c’est compliqué. Et puis, je n’ai pas forcément envie de rester. Ma personnalité n’a jamais été appréciée en France. Quand je vois le respect dont je bénéficie encore en Italie depuis mon passage à l’Inter de Milan (il a joué avec Ronaldo), alors que j’ai fait la plupart de ma carrière en France, je me dis que je ne vais pas me faire ch… à rester ici ». Les Pays du Golfe, la Chine (de Nicolas Anelka) ou encore les Etats-Unis lui tendent les bras…

no images were found




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV