Stade Rennais, OM, …: Les propriétaires de L1 les plus riches de France…

Posté le 22 juillet 2012 par

x0

Frédéric Antonetti et François Pinault | @IconSport

Quels sont les plus riches propriétaires français de clubs de Ligue 1 ? Le magazine hebdomadaire économique Challenges a dévoilé les plus grandes fortunes de France ces dernières semaines, dans lesquelles figurent plusieurs possesseurs d’écuries du championnat hexagonal. Du Stade Rennais à l’OM, en passant par le Losc et le MHSC, certains d’entre eux sont plus connus que d’autres mais tous possèdent des sociétés autre que leur club de football…

Pinault et Margarita Louys-Dreyfus, en tête des fortunes françaises de L1

François Pinault, propriétaire du Stade Rennais, est le plus riche d’entre eux. Cet homme d’affaires possède la sixième fortune de France, évaluée à 6,3 milliards d’euros (8,1 en 2011). Il détient, entre autre, 40,8% du groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute) dont le chiffre d’affaire s’élève à 12,2 milliards d’euros, filiale du Groupe Artémis dont il est le gérant. Pinault est suivi de Margarita Louys-Dreyfus, actionnaire majoritaire de l’OM. Certes, MLD n’est pas Française, mais le siège social du groupe Louis Dreyfus est situé en France, à Paris, d’où le placement de la famille dans le classement Challenges. Notamment à la tête du groupe multionational de négoce Louis Dreyfus (avec 65% des parts), Margarita et ses 3 enfants représentent la 9e fortune de France, celle-ci est estimée à 4,5 milliards d’euros (6,6 en 2011).

Michel Seydoux, le Losc et un empire cinématographique

Michel Seydoux, propriétaire du Losc, et sa famille sont à la tête de la 39e fortune de France. Contrairement aux deux précédents, les Seydoux ont vu leur ressources passer de 1,1 à 1,2 milliards d’euros de 2011 à 2012. La plus grosse tête du Losc est un homme d’affaires et producteur de cinéma, il est administrateur de la société Gaumont (119 M€ de CA en 2011) et membre du conseil de surveillance de Pathé. Bref, un véritable empire « cinématographico-footballistique ».

La suite avec Lorient, le MHSC et le TFC

Enfin, et bien plus loin dans la hiérarchie des 500, se trouvent les propriétaires de Lorient, du MHSC et du Toulouse FC. Loïc Féry (354e), breton d’origine, est le fondateur d’un « hedge fund » gérant plus de 1,6 milliards d’euros. Proprio de Lorient, sa fortune est estimée à 120M€. Viennent ensuite le beaucoup plus célèbre Louis Nicollin, champion de France avec le MHSC, dont la fortune s’élève à 95M€. Il est le patron du groupe familial de nettoyage industriel et de traitements de déchets (CA: 300M€ environ). Ainsi qu’Olivier Sadran, président et propriétaire du Toulouse FC depuis 2001. Ses 80M€ de fortune le classent au 385e rang, principalement forgées à partir de la société Newrest, spécialisée dans la restauration aérienne.

Ecrit par @Marcelo6Martins 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.