Du LOSC à la Roma puis l’OM et l’OL : L’évolution du salaire de Rudi Garcia

8 février 2020 à 21:25 par Thomas

0

Rudi Garcia a négocié le même salaire à Lyon que précédemment à Marseille.

Son passage d’un Olympique à l’autre a fait couler beaucoup d’encre. Rudi Garcia ne sera resté que cinq mois en 2019, à l’écart des pelouses de football. Entre le 22 mai et son départ de l’OM , jusqu’à octobre, et son embauche à l’OL. Selon le journal L’Equipe, le technicien de 55 ans a négocié un salaire à 250 000 euros bruts mensuels hors variables, chez les Gones. Il est à ce titre, el quatrième coach le mieux payé du moment en Ligue 1.

Un salaire équivalent à l’OL que son précédent à l’OM

C’est l’équivalent de ce qu’il gagnait précédemment à Marseille. A 3 millions d’euros bruts la saison, Rudi Garcia est dans la sphère financière la plus élevée de sa carrière d’entraîneur. Il l’a commencé voilà déjà une paire d’année, mais c’est au LOSC, à partir de la saison 2008 qu’elle a vraiment décollé : il est devenu champion de France sous les couleurs du club nordiste.

Vous aimerez aussi:  Stade Rennais : Ça coûte combien de recruter Jean-Paul Boëtius (Mayence) ?

De 90 000 à 140 000 € bruts mensuels au LOSC

A l’époque Rudi Garcia a débuté l’expérience à près de 90 000 euros bruts mensuels. Il a été prolongé et revalorisé au printemps 2011, à quelques semaines de devenir champion de France de Ligue 1. A ce moment là, il gagnait 140 00 euros mensuels, il était alors le troisième technicien le mieux payé de France, après Claude Puel à Lyon et Didier Deschamps à Marseille.

Rudi Garcia a marqué l’AS Rome se son empreinte

Plus tard, Rudi Garcia partira tenter l’aventure à Rome. Moyennant un salaire proche de 165 000 euros bruts par mois. Il marquera la Serie A par son exceptionnel série de ses dix premiers matches consécutifs gagnés, mais sera finalement remercié au mois de janvier 2016. La suite, on la connait désormais, d’abord à Marseille puis à Lyon.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑