Les transferts les plus chers de la Ligue 1 au tiers du mercato d’hiver

10 janvier 2020 à 21:15 par Thomas

0

Dix jours se sont écoulés, il en reste un peu plus du double, d’ici à la clôture du mercato, au soir du 31 janvier.

Ce vendredi 10 janvier marque la fin du premier tiers de la phase hivernale du marché des transferts, saison 2019-20. Jusqu’ici l’activité est mesurée en France, quelques opérations se sont nouées, mais le rythme devrait encore s’accélérer, d’ici au premier jour de février, au terme de la période autorisée pour se renforcer. Rémi Oudin, partant du Stade de Reims pour les Girondins de Bordeaux, est la recrue la plus récente.

Les transferts les plus chers pour Oudin et Pavlovic

Pour le milieu offensif, le FCGB va payer 10 M€ à son club formateur, pour compensation de la saison et demi (jusqu’en 2021) de contrat lui restant. Avec Bordeaux Oudin s’est engagé jusqu’en 2024. Il est au centre de l’opération la plus chère de l’hiver en Ligue 1, avec le défenseur serbe, Strahinja Pavlovic, que l’AS Monaco a engagé pour 5 ans, en ce début de mois. Au total, au soir de ce vendredi, quatre transferts payants se sont conclus en Ligue 1.

Vous aimerez aussi:  OM : Salaire, contrat, option, ce que va signer Pol Lirola (Fiorentina)

Un premier tiers de mercato plutôt calme en Ligue 1

S’ajoutent ceux des ex de la Belgique, Dylan Bronn parti à Metz et Renaud Emond, à Nantes. Les deux pour quatre millions d’euros. C’est tout pour l’instant. C’est toutefois mieux, que dans le sens des départs, où rien de significatif n’est à signaler. Tant mieux, sauf que cela pourrait ne pas durer ; à Lille principalement, sinon à Metz où joue le convoité Habib Diallo, certaines révélations de ce début de saison seront peut-être dures à retenir.

Les transferts payants en Ligue 1 sur ce marché des transferts

Strahinja Pavlovic, du Partizan Belgrade à Monaco = 10 M€
Rémi Oudin, du Stade de Reims à Bordeaux = 10 M€
Dylan Bronn, de La Gantoise à Metz = 4 M€
Renaud Emond, du Standard de Liège à Nantes = 4 M€




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑