LOSC : Lille gonfle son budget d’un tiers, pour la saison 2020-21

17 août 2020 à 12:10 par Thomas

0
LOSC budget

Le LOSC aborde la saison 2020-21 avec confiance et un budget gonflé, par le départ de Victor Osimhen.

Pas de lucrative Ligue des champions à disputer cette saison, mais un manque à gagner largement compensé par la cession – record (70 M€, hors bonus) – de Victor Osimhen au SSC Napoli ; le LOSC aborde cette saison 2020-21 avec au moins autant d’ambition que la précédente. Et des moyens qui le justifient, avec un budget prévisionnel donné à 147 millions d’euros, pour couvrir l’exercice, contre 110 millions, la saison dernière.

De 110 à 147 M€ le budget du LOSC cette saison 2020-21

C’est une augmentation d’un tiers, quasiment tout pile, en une douzaine de mois. Le LOSC est et restera un costaud, de l’élite du football français, son propriétaire, Gérard Lopez ne s’en cache d’ailleurs pas, interrogé ce dimanche dans les colonnes de L’Equipe : « On visera le podium et le budget pour cela ». Le budget en question, classe pour l’heure le LOSC, entre le Stade Rennais, à un peu plus de la centaine de millions d’euros et l’AS Monaco qui dépasse les 200 millions. Sans encore connaître les données qui concernent l’OL et l’OM.

Vous aimerez aussi:  OM - FC Nantes : Le scénario du match selon les bookmakers

Les Dogues ont de l’appétit, mais l’UEFA les suit du coin de l’oeil

« Christophe (Galtier), aura une équipe de talent », assure par ailleurs Gérard Lopez qui vient, avec ses équipes, de boucler en Jonathan David la recrue la plus chère de l’histoire du club, pour une trentaine de millions d’euros investis, sur l’attaquant canadien. Bien que solidifiée par le trading et les opérations réussies avec Nicolas Pépé (80 M€ à Arsenal), puis Victor Osimhen, le LOSC doit veiller scrupuleusement à ses dépenses, car il est dans le viseur du fair-play financier. Au début de ce mois, le club a annoncé avoir trouvé un arrangement amiable avec l’UEFA, en s’engageant en respectant un certain nombre de règles qui lui seront imposées, sur les trois prochaines saisons.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑