OM – Des latéraux gauche libres, à recruter pour les Marseillais

9 janvier 2020 à 20:10 par admin

0

Ivan Strinic, un latéral gauche vice-champion du monde libre sur le mercato.

Un renfort à gauche de la défense, pour suppléer Jordan Amavi : à cibler un poste sur ce mercato, l’OM pointe la mire vers les latéraux. Avec cette spécificité au club phocéen que les caisses sont vides, conséquence de trois dernières saisons déficitaires sur le plan comptable. Pour recruter, l’Olympique de Marseille doit d’abord dégraisser. Ou opérer malin, en s’évitant si possible d’avoir à payer une indemnité sur le transfert. Avec des joueurs libres.

Un vice-champion du monde en titre libre sur le marché des transferts

Il s’en trouve un certain nombre présentement sans club, depuis la fin de la saison dernière. Parfois un peu plus longtemps. Dont l’ancien monégasque mais aussi madrilène, Fabio Coentrao. A 31 ans, il est arrivé au bout de son contrat avec Rio Ave FC en juin dernier et n’a pas retrouvé de club depuis. Ni lui, ni Ivan Strinic. L’ancien du Milan AC a des lignes probantes sur son CV, notamment une coupe du monde 2018 dont il fut un finaliste, avec son pays la Croatie.

Vous aimerez aussi:  LOSC : Quel est "l'héritage" de Gérard Lopez sur le mercato ?

L’OM cherche un latéral gauche, mais n’a pas les moyens de recruter

Ajoutons à ces deux-là le Suédois Martin Olsson : voilà pour les latéraux gauches les plus « bankables » parmi ceux qui ne le sont qui ne le sont justement plus vraiment aux yeux des recruteurs. Sinon, il a des cibles françaises. Comme Julien Palmieri et Samuel Bouhours, des ex-de Reims pour le premier, Bastia Lille ou Metz pour l’autre. Et le polyvalent Franck Tabanou, révélé au Toulouse, il a ensuite porté les couleurs de l’AS Saint-Etienne, avant de tenter l’expérience étrangère puis de revenir à Guingamp pour son dernier contrat jusqu’ici. Il a 30 ans




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑