Le groupe Paris turf d’Eyraud vers le dépôt de bilan ?

13 mai 2020 à 13:50 par Thomas

0
OM Jacques Henri Eyraud Paris Turf

Contexte compliqué pour Jacques Henri Eyraud, contraint de défendre à la fois l’OM qu’il préside et le groupe de presse qu’il dirige.

Voilà bientôt trois ans, qu’il se murmure dans la presse spécialisée, le souhait de Jacques Henri Eyraud de céder ses parts du groupe Paris turf, qu’il a repris en 2013. Plusieurs noms ont circulé, il a notamment été question de Xavier Neil, le patron de Free, mais aucun n’aurait trouvé grâce aux yeux du président de l’OM. Et alors que la filière hippique subit de plein fouet les effets de la crise sanitaire, son titre serait sur le point de déposer le bilan, selon une information donnée par la Lettre A.

Paris Turf serait menacé de déposer le bilan dans un contexte défavorable

Anciennement Président-directeur général du groupe, Jacques Henri Eyraud a fait l’acquisition du groupe Turf Editions et de ses titres, dont Paris Turf est le plus important. Tiré à 58 876 exemplaires en 2011, selon un chiffre de Wikipedia. Le quotidien du sport hippique a été créé en 1970. Selon la Lettre A, à court de trésorerie, Paris Turf serait en cessation de paiement et sur le point d’être cédé dans le courant du mois prochain, dans le cadre d’une « prépack cession », c’est-à-dire d’un dispositif permettant d’accélérer et/ou de faciliter la vente d’une entreprise, avant que celle-ci ne soit l’objet d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire.

Vous aimerez aussi:  Les 10 entraîneurs les mieux payés de la Ligue des champions

Le président de l’OM a repris le titre et d’autres en 2013

Avec la mise sous cloche de la France et de ses activités sportives, notamment hippiques, le titre était à l’arrêt plongeant, toujours selon la Lettre A, les presque 200 salariés du groupe en chômage partiel. Une difficulté en appelant parfois d’autres, Paris Turf doit composer ce mercredi, avec la grève des collaborateurs du groupe, Presstalis, le premier diffuseur de la presse en France. Un autre qui a des soucis financiers, au point d’envisager là aussi, le dépôt de bilan.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑