OM – Les 10 transferts les plus chers de l’histoire avec l’inflation

1 février 2020 à 13:10 par Thomas

0

Si Dimitri Payet est la recrue la plus chère de l’OM, à l’ajout de l’inflation, Paolo Futre le devance.

Recruté dès le début de « l’OM Champions Project » par la direction en place, Dimitri Payet est devenu à 29,3 millions d’euros le coût de l’indemnité, le transfert le plus cher de l’histoire de l’OM, dans le sens des arrivées. Cela, en dépense cash mais en d’autres temps, le club phocéen a déjà investi autant sinon plus, compte tenu du niveau monétaire de l’époque et de l’évolution du cours de la vie depuis.

Payet le plus cher en cash mais Futre le dépasse à l’inflation

Au siècle dernier notamment, Marseille avait engagé le Portugais Paolo Futre. C’était en 1993 et les 30 millions de francs dépensé pour lui étaient un record. Avec l’inflation calculée par le courtier en crédit Totally Money, l’attaquant aujourd’hui âgé de 53 ans approcherait les 70 millions d’euros. Et alors ce serait lui, la recrue la plus couteuse de l’histoire de l’OM. En France selon l’INSEE, l’inflation était de 1,1% en 2019, elle est naturellement inconstante d’une année à l’autre. De 2009 à 2010, elle est notamment passée de 0,1% à 1,5%, ce qui explique que le transfert d’André Pierre-Gignac (à 16 M€) soit donné plus cher à l’inflation que celui de Lucho Gonzalez conclu un an avant, pour 19 M€.

Vous aimerez aussi:  ASSE - Combien vaut Ryad Boudebouz sur ce mercato ?

Seul Payet est encore dans l’effectif marseillais

Au top 10 des transferts historiques du club phocéen, quatre opérations relèvent du siècle dernier. Hors inflations, la moyenne par opération est de 12,98 millions d’euros. Avec, elle est au triple, à 38,25 millions d’euros. Notons enfin que seul Dimitri Payet porte toujours les couleurs phocéennes, tandis que plus de la moitié des dix ont déjà raccroché définitivement les crampons. Et les autres – tous trentenaires bien tassé – sont plus ou moins proches de la quille.

Les 10 transferts les plus chers de l’OM avec l’inflation

1. Paolo Futre, du Benfica en 1993 = 4,5 M€ – Avec inflation = 69 620 122 €
2. André-Pierre Gignac, de Toulouse en 2010 = 16 M€ – Avec inflation = 44 060 656 €
3. Lucho Gonzalez, de Porto en 2009 = 19 M€ – Avec inflation = 43 831 732 €
4. Loïc Rémy, de Nice en 2010 = 15,5 M€ – Avec inflation = 42 683 761 €
5. Fabrizio Ravanelli, de Middlesbrough en 1997 = 7,4 M€ – Avec inflation = 42 645 845 €
6. Dimitri Payet, de West Ham en 2017 = 29,3 M€ – Avec inflation = 40 233 323 €
7. Stéphane Dalmat, de Lens en 1999 = 10,6 M€ – Avec inflation = 36 525 020 €
8. Pegguy Luyindula, de Lyon en 2004 = 10 M€ – Avec inflation = 35 878 173 €
9. Christophe Dugarry, de Barcelone en 1997 = 5,5 M€ – Avec inflation = 31 696 236 €
10. Hatem Ben Arfa, de Lyon en 2008 = 12 M€ – Avec inflation = 31 197 348 €

Vous aimerez aussi:  OL - Combien ça coûte de recruter Etienne Capoue (Watford) ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑