OM, PSG, ASSE, LOSC, OL… A – 30%, le salaire moyen des clubs de la Ligue 1

14 janvier 2021 à 22:05 par Thomas

0
Ligue 1 salaires

La Ligue 1 souhaite réduire ses salaires, pour faire face à la crise inédite que le monde traverse.

A la bourse du football français, le cours en baisse depuis des mois, entre les matches joués sans spectateur et la faillite de Médiparo par-dessus, s’est encore effondré ce lundi, à la suite des déclarations du président du directoire de Canal +, Maxime Saada, ce dernier souhaitant l’ouverture d’un nouvel appel d’offre des droits domestiques.

Des revenus qui baissent, mais pas les salaires des clubs français

Particulièrement fragilisés, les clubs français se sont tournés vers l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), dans l’espoir de négocier avec ses représentants, une baisse générale des salaires des joueurs, étant entendu – et nous l’avons largement montré ici sur Sportune – l poids de la masse salariale sur la trésorerie (parfois plus de 100% des revenus de l’opérationnel) – que les salaires sont le principal levier sur lesquels les formations ont potentiellement les moyens d’agir.

Le foot professionnel espère une réduction de 30% des salaires

Il serait question de négocier un rabais moyen de 30% des salaires de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Cela, dans l’espoir d’économiser quelques centaines de millions d’euros au global, alors que la DNCG, par son président cité dans L’Equipe, s’attend à une saison déficitaire à hauteur de 800 millions d’euros, pour la discipline professionnelle, en France. Sur la base des données du rapport annuel de Sporting Intelligence, sur la saison dernière, voilà ci-dessous, ce que serait le salaire moyen estimé des clubs de la Ligue 1 après réduction de 30%.

Vous aimerez aussi:  Ex-OM : A combien s'élève la fortune de Mario Balotelli ?

5 M€ eviron au PSG, moins de 2 M€ à Monaco, l’OL ou l’OM

Ainsi, au PSG où la rémunération des joueurs est la plus élevée du pays, le salaire moyen chaque saison plus proche de la dizaine de millions d’euros bruts fond ici à un plus de 5 millions par an et par joueur. De 1,2 millions d’euros environ, la moyenne par club de la Ligue 1 chute à 750 000 euros. C’est-à-dire l’équivalence ici des Girondins de Bordeaux. Avant trois, à quatre clubs flirtaient ou dépassaient les 2 millions, avec l’AS Monaco, l’OL et l’OM en plus du PSG, il n’y aurait après plus que Paris.

Il y a urgence à trouver des solutions dans ce contexte hautement défavorable

De même qu’au Nîmes Olympique, l’estimation avoisinerait les 16 000 euros b rut mensuels par joueur, avec une réduction de près du tiers des rémunérations. Tout cela n’est encore que discussion entre syndicat et dirigeants de clubs, mais il y a désormais urgence à s’entendre pour sauver le football tricolore d’une terrible catastrophe non feinte, qu’il ne faut pas croire comme improbable. Bien au contraire…

Estimation du salaire moyen des clubs de la Ligue 1 après diminution de 30%

Club Salaire moyen en € Salaire après diminution
Paris 8 378 900 5 865 230
Monaco 2 660 963 1 862 674
Lyon 2 186 970 1 530 879

Le tableau au complet est à lire en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑