OM – Que gagnent les coaches ciblés par le club phocéen ?

22 mai 2019 à 17:25 par Thomas

2

S’il est désormais acquis que Rudi Garcia va quitter son poste à l’OM, certaines rumeurs pour le remplacer sont très hypothétiques. Pour ne pas dire moins…

Rudi Garcia a choisi de se retirer. L’entraîneur de l’OM a confirmé ce mercredi, en conférence de presse, qu’il cédera son fauteuil d’entraîneur, au terme de cette saison 2018-19, à deux ans de la fin de son contrat, prolongé en octobre dernier. Bien avant que le technicien de 55 ans officialise la chose, des noms de techniciens circulaient pour prendre le relai et tenter de reconstruire une équipe compétitive. Le journal L’Equipe en avance plusieurs dans son édition du jour, mais certains semblent intouchables, sauf à ce qu’ils réduisent leurs prétentions financières. Car leurs derniers contrats sont incompatibles avec un club qui, doit-on le rappeler,a terminé son exercice dernier avec plus de 78 millions d’euros de déficit.

Gabriel Heinze = 80 000€/mois à Vélez Sarsfield (en poste)

Rudi Garcia officiellement sur le départ, l’OM doit chercher un nouveau coach

Difficile dans ce contexte d’imaginer que signe José Mourinho. Certainement pas aux conditions offertes au Portugais, par Manchester United. Selon France Football en février, sa saison entre le salaire plus l’indemnité de licenciement, va coûter au club mancunien 31 millions d’euros. En habile communicant, José Mourinho se dit prêt à faire des concessions. Sur le salaire aussi ? Faudrait-il qu’elles soient élevées pour coller à la trésorerie de l’OM. Son homologue portugais, André Villas-Boas, n’est pas plus abordable à la lecture de son salaire précédemment gagné en Chine, au Shanghai SIPG : un million d’euros et plus par mois. C’était toutefois en 2017, depuis il n’a fait parler de lui qu’à l’occasion d’une tentative écourtée, de disputer le Dakar 2018.

Vous aimerez aussi:  OM, PSG, ASSE, Lens... Affluences de gala pour la 6e journée de la Ligue 1

Leonardo Jardim est le seul qui ne soit pas libre ou en passe de l’être

Les autres techniciens nommés sont dans une proportion déjà plus « abordable », pour l’Olympique de Marseille. Moins Laurent Blanc s’il campe sur ses émoluments parisiens, mais il est dans la même situation que Villas-Boas, tenu à l’écart des terrains depuis un moment. Le challenge sportif et les moyens mis à disposition pour recruter peuvent faire pencher la balance. Claude Puel, Rafael Benitez ou Leonardo Jardim dans la liste donnée, sont ou étaient dans une fourchette d’estimations comprises entre 245 000 € et 375 000 euros bruts mensuels. En précisant par ailleurs, que Jardim n’est pas libre, depuis son retour à Monaco, il a prolongé jusqu’en 2021. L’ASM serait en droit de réclamer une indemnité pour le libérer. Benitez est lui en poste à Newcastle, mais son contrat s’achève au 30 juin. il a reçu une offre pour prolonger.

Entre Mourinho et Heinze, c’est le grand écart financier

Enfin l’Argentin Gabriel Heinze. L’ancien défenseur champion de France 2010 avec l’OM est le plus novice de la liste et le seul qui n’a pas (encore) exercé en Europe. Mais il est aussi potentiellement moins cher, tel que nous l’avons compilé dans la galerie d’images ci-dessus centrée sur les estimations de salaire de chaque technicien au moment de sa dernière expérience, en club.




2 Responses to OM – Que gagnent les coaches ciblés par le club phocéen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV