OM Transfert – Ça coûterait combien de recruter Jordan Veretout (Fiorentina) ?

23 mars 2018 à 14:40 par Thomas

0

Jordan Veretout s’est bonifié depuis qu’il a rejoint la Fiorentina, l’été dernier. – @Twitter

Sa première saison italienne est, jusqu’ici, couronnée de succès. Jordan Veretout a quitté Aston Villa l’été dernier, après une pige d’une saison à l’ASSE, pour signer à la Fiorentina. Et s’y imposer rapidement, à ce stade de l’exercice, il compte 27 titularisations, pour 4 buts notamment. C’est assez pour se faire remarquer, de l’OL en France mais aussi de l’OM, selon une information du Corriere dello Sport, de l’autre côté des Alpes. « Recruté pour 7 millions, le Français vaut désormais beaucoup plus » écrit le journal sur son site internet. Justement, à combien pourrait se négocier pour l’OM, un transfert du milieu de 25 ans ? Analysons cela…

La valeur marchande Jordan Veretout a doublé depuis son transfert à la Fiorentina

Le quotidien sportif a raison, Jordan Veretout a au moins doublé sa cote marchande, depuis qu’il a rejoint la Fiorentina. Il avoisine dorénavant la quinzaine de millions d’euros, sur le mercato. Selon l’Observatoire du football en Suisse, il taquine même les 20 millions d’euros. Ça semble beaucoup mais si la concurrence s’accroît, il pourrait les justifier. En plus de Lyon et Marseille, le Corriere dello Sport pointe l’équipe de Valence, en Espagne, dans la liste des clubs intéressés. Sur la fin du mois de juillet dernier, Jordan Veretout s’est engagé pour quatre ans, avec la Fiorentina. Soit un contrat qui l’associe à la Viola, jusqu’au terme de l’exercice 2020-2021.

Vous aimerez aussi:  ASSE : Combien vaut Lucas Gourna-Douath sur le mercato ?

Un salaire qui semble abordable pour les finances de l’OM

C’est long, ça donne à la Fio les moyens de temporiser ou d’élever les enchères. Pour le salaire, Jordan Veretout est payé comme un cadre du vestiaire. Selon les estimations de la Gazzetta dello Sport, il approche les 0,8 millions d’euros net estimés, sur la saison complète. C’est sans les variables à la performance. En l’état, ça rentre dans la trésorerie du club phocéen, même en considérant une logique revalorisation de son revenu, à partir du moment où il changera de club.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV